Mais qu’est-ce les opérateurs trouvent de si réjouissant dans le NFP de février

Rédigé le 9 mars 2018 par | A la une, Toutes les analyses Imprimer

NFPAh mais voilà un chiffre qu’il est bon ! Le NFP (rapport mensuel sur l’emploi américain) aurait recensé +313 000 emplois non agricoles en février.

Des chiffres sur l’emploi à +50% par rapport au consensus

Cela représente juste +50% par rapport au consensus qui tablait sur +205 000. Un score proche de celui estimé par ADP dans le secteur privé.

L’exploit est d’autant plus époustouflant que le mois de février dure 28 jours – soit 10% de moins que le mois de janvier !

En pleine fiction statistique

Bref, nous nageons en pleine fiction statistique. Et une révision à  a hausse de +54 000 créations sur décembre et janvier semble démontrer que les méthodes de calcul sont chaque mois un peu plus à côté de la plaque.

Qu’est-ce qui réjouit les places européennes ?

Mais alors, qu’est-ce qui réjouit tant les places européennes et propulse le CAC40 au contact des 5 300 (soit plus de 3% de gain hebdo) ? Souvenez-vous de l’effroi et de la soudaine psychose pré-inflationniste suscité par la hausse des salaires au mois de janvier. D’ailleurs, cela avait fait exploser le VIX de 10 à 50 en 10 jours. Eh bien, tout le monde respire, car la rémunération horaire moyenne n’a augmenté que de 0,1% en février, après avoir progressé de 0,3% en janvier.

D’après Wall Street, le spectre de la surchauffe s’éloigne…

De telle sorte que la progression annuelle des salaires retombe de +2,8% à +2,6%. Et comme le chômage reste stable à 4,1% (il était anticipé en recul vers 4,00%), le spectre de la surchauffe s’éloigne du point de vue de Wall Street.

Nous n’avons jamais tremblé à ce sujet. Il y a toujours 96 millions d’Américains exclus de la population active, un record depuis 1929/1934.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire