OPA sur AUFEMININ.COM : mes lecteurs ont gagné plus de 40% !

Rédigé le 15 décembre 2017 par | IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Que d’OPA en ce moment !

Nous l’apprenions lundi, le groupe TF1 veut racheter AUFEMININ.COM (FR0004042083) éditeur de divers sites : MyLittleParis.fr, Sante-AZ.com, ou encore Marmiton.

Créé en 1999, et jusque-là détenu à 78% par le groupe Axel Springer, AUFEMININ.COM a survécu à la bulle Internet et a su se développer dans 20 pays, en se basant sur son concept de sites Web communautaires.

OPA sur AUFEMININ.COM : un scénario déjà envisagé

Il est donc question d’une OPA sur AUFEMININ.COM qui devrait changer de main. Et c’est précisément l’un des scénarios que j’envisageais quand, en mai 2015, j’ai décidé de recommander cet éditeur de sites Internet féminins dans ma lettre dédiée aux mid et small caps : Mes Valeurs de Croissance.

Je reprends donc, mot pour mot, ce que je disais à l’époque après avoir analysé longuement les fondamentaux du groupe :

« (…) c’est l’Arlésienne mais le groupe est détenu à plus de 80% par Axel Springer, le plus important groupe de presse en Allemagne créé en 1946 à Hambourg. En 2007, une OPA du géant allemand avait déjà été tentée sur AUFEMININ.COM à 32€, mais les investisseurs n’avaient pas apporté leurs titres : il reste donc 20% de flottant. (…) Evidemment, si Axel Springer décidait de racheter les 20% restants, il devrait y mettre le prix, car AUFEMININ.COM a complètement changé de taille depuis sa proposition en 2007. »

Pour résumer, j’évoquais clairement la possibilité du rachat du groupe par Axel Springer. Au fil des mois, c’est même devenu notre pari principal, avec en ligne de mire une offre au-dessus des 32€.

AUFEMININ.COM : une conviction forte mais un timing difficile

Cette ligne nous a donné du fil à retordre depuis la fin 2015, mais nous avons tenu bon, maintenu notre cap sans jamais changer de stratégie. Si ma conviction était forte, seul le timing m’échappait.

Finalement, une OPA s’est bel et bien matérialisée sur le groupe… A ceci près que ce n’est pas Axel Springer qui rachète… mais TF1 !

OPA sur AUFEMININ.COM

L’offre est ferme et valorise la société à 38,74€ par action, soit une prime de 45,7% par rapport au dernier cours coté…

Nous avions donc raison et au final, notre plus-value dépasse les 43% ! En octobre, nous avions déjà gagné 37% en pariant sur l’OPA sur Dalenys, une fintech que nous avions achetée en 2014. Si vous voulez nous rejoindre et découvrir mon secret pour sélectionner les meilleures mid et small caps de la cote, lisez la suite

Mais je vous laisse aussi découvrir le trade de Mathieu Lebrun sur Gemalto, car il venait lui aussi de se positionner sur le titre 4 jours avant l’offre d’ATOS ! (bon, qui a été rejetée, mais vous allez voir que ses lecteurs ont quand même pu prendre leurs 40%).

 

Mots clé : - - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias, conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management, responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance, consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire