OPA : n’apportez pas systématiquement vos titres

Rédigé le 7 novembre 2013 par | Biotechs et Medtechs, IPO, OPA, opérations financières, Mid et Small Caps Imprimer

VENEZ NOUS RENDRE VISITE SUR LE SALON ACTIONARIA !

Nous serons présents sur les 22 & 23 novembre, au Palais des Congrès, Porte Maillot, stand E05, espace Mid&Small Caps.

Venez discuter avec nos rédacteurs, écouter leurs analyses et profiter des offres exceptionnelles que nous vous réservons pour ces deux jours ! Voici d’ailleurs les horaires pour rencontrer nos rédacteurs :           

  • Eric Lewin : vendredi et samedi entre 14h et 16h30
  • Isabelle Mouilleseaux : vendredi entre 11h30 et 15h
  • Philippe Béchade : vendredi et samedi entre 11h et 13h30
  • Mathieu Lebrun : le vendredi entre 15h et 17h et le samedi entre 10h30 et 12h30
  • Simone Wapler : vendredi et samedi entre 16h et 18h

Et bien sûr, toute l’équipe sera là pour vous renseigner, répondre à vos questions et échanger avec vous !

Inscrivez-vous dès maintenant pour entrer gratuitement !

A très vite,

Nathalie Boneil

Les offres publiques d’achat constituent généralement une bonne nouvelle pour les actionnaires. C’est l’occasion de réaliser une belle culbute sur des titres parfois moribonds – d’autant plus si le repreneur est un industriel qui est généralement plus généreux grâce aux synergies commerciales et de coûts qu’il peut générer post-fusion-acquisition. Mais, dans certains cas, les primes offertes sont loin du compte et ne reflètent pas le potentiel de revalorisation d’un titre.

• OPA sur ASSYSTEM lancée par son fondateur

C’est par exemple le cas d’ASSYSTEM (FR0000074148). Dominique Louis, le président, fondateur et actionnaire à hauteur de 28,86% du groupe d’ingénierie a annoncé son intention de déposer prochainement un projet d’OPA sur l’ensemble des titres de la société à un prix de 20 euros par action. Le prix proposé par action fait ressortir une prime de 20% sur la moyenne des cours pondérés par les volumes sur 6 mois. La prime par rapport à la moyenne des cours pondérés par les volumes sur un mois (+7%) comme par rapport au cours de clôture du 29 octobre 2013 (+4%) est moins élevée compte tenu de la récente hausse du titre.

Dominique Louis motive ce choix par sa volonté de se renforcer au capital et « de conduire les transformations nécessaires en assurant l’indépendance et la pérennité d’ASSYSTEM à travers la stabilité de son actionnariat ». Cette OPA fait aussi écho à la volonté de sortie de certains actionnaires significatifs.

Toutefois, en dépit de la prime proposée par rapport au derniers cours coté, le prix offert est inférieur et donc sans prime par rapport aux évaluations des analystes faites mi-septembre à l’issue des résultats semestriels – au moins 21 euros dont plus de 25 euros par DCF ou actualisation des flux de trésorerie. Il semble de bon aloi de recommander de ne pas apporter vos titres à l’offre pour espérer un relèvement de l’offre à un prix supérieur ou une poursuite de la hausse du titre, si l’initiateur de l’OPA ne parvient pas à ramasser assez de titres pour retirer la valeur de la cote.

• Encore du potentiel de hausse

Cette position attentiste semble d’autant plus justifiée que la plupart des valeurs du secteur se négocient encore à des multiples de valorisation 2014 inférieurs à ceux d’avant-crise. Alten (FR0000071946) se paie par exemple à un ratio de VE/résultat opérationnel inférieur à ceux de 2009 et 2010. De son côté, Akka Technologies (FR0004180537) recèle encore du potentiel après des résultats semestriels certes un peu décevants. L’acquisition de MBTech auprès de Daimler a permis au groupe de prendre une dimension réellement européenne et de passer devant les autres acteurs français sur le premier marché européen du conseil en technologies. La concentration du secteur n’est pas terminée. Autant de dossiers à suivre…

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

L’article 43 de la Loi des Finances 2013 annonce ni plus ni moins que la FAILLITE de la France – découvrez 3 gestes simples pour protéger votre patrimoine avant le 17 avril 2014…

 

Mots clé : - - -

bernardlabrosse
bernardlabrosse

Laissez un commentaire