Une OPA amicale sur la Générale de Santé

Rédigé le 13 mai 2014 par | Actions, Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, opérations financières, Mid et Small Caps Imprimer

C’est l’opération la plus importante de ce début de semaine dans le monde des mid caps. La Générale de Santé (FR0000044471), détenue par Santé SA et Santé Développement, fait l’objet d’une OPA amicale de la part de l’Australien Ramsay Health Care associé au Crédit Agricole Assurances. Le prix offert est de 16,75 euros par action – soit une prime de 8% par rapport au dernier cours coté –, ce qui valorise la société à 945 millions d’euros.

Il faut savoir que Ramsay Health Care n’est pas un inconnu pour le groupe français. Bien au contraire. En décembre dernier, il avait déjà racheté MediPsy, le réseau de cliniques psychiatriques de la Générale de Santé, pour environ 150 millions d’euros.

Les deux groupes ont de toute façon de grandes complémentarités. Ramsay Health Care possède 151 établissements répartis entre l’Australie, la France et l’Asie. La Générale de Santé, pour sa part, est le leader européen du secteur des cliniques avec 75 implantations.

Le secteur demeure assez capitalistique. Ainsi, la dette du groupe français est actuellement de 605 millions d’euros, ce qui veut dire que son gearing (ou ratio endettement net sur fonds propres) dépasse largement les 100%. Mais la société reste rentable même si 2013 a été une année difficile, avec notamment un tassement de sa rentabilité opérationnelle, passée en 1 an de 6 à 5,6%.

L’environnement reste assez compliqué dans le secteur du fait des évolutions tarifaires et d’une dégradation de l’environnement économique. Cela conduit donc les différents acteurs à se rapprocher. Récemment, par exemple, le rapprochement de Médipôle Sud Santé et de Médi-Partenaires a donné naissance au numéro 2 français de l’hospitalisation privée.

Mon avis sur cette OPA

L’opération semble assez attrayante car elle se fait avec une action au plus haut depuis 5 ans, en hausse de 49% sur 1 an. Par ailleurs, lorsqu’on regarde les ratios payés par Ramsay et le Crédit Agricole Assurances, on se dit que l’action est bien payée avec notamment une VE/ROC de l’ordre de 15.

Il semble difficile de croire à une contre-offre d’autant que les principaux actionnaires, Santé SA et Santé Développement, avec 83% du capital, soutiennent l’opération dans son ensemble.

Pour ceux qui ont des titres en portefeuille, il peut être intéressant de les céder aux cours actuels. L’action est à 1,5% de son prix d’OPA, ce qui est logique dans la mesure où il y a encore quelques dues diligences à faire avec des groupes qui sont entrés en négociations exclusives jusqu’au 6 juin prochain.

Pour la première fois en 25 ans de carrière, Eric Lewin…
… vous recommande d’investir dans cette bulle !

Découvrez pourquoi il remet exceptionnellement en question un principe auquel il n’a jamais dérogé tout au long de sa carrière : il suffit de cliquer ici…

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire