Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


On retombe dans la platitude

Rédigé le 6 décembre 2016 par | BCE, Cac 40, EUR/USD Imprimer

Aujourd’hui, le CAC se stabilise au lendemain du rebond « post-référendum italien ». Matteo Renzi a « gagné quelques jours », car son départ est reporté après le vote du budget 2017. En attendant, les valeurs bancaires restent bien orientées, avec des espoirs portés sur la réunion de la BCE, jeudi, et que son président, italien, Mario Draghi, mettra en œuvre de quoi sauver un système bancaire italien en péril – et protègera la dette italienne d’éventuelles attaques.

Concernant l’EURUSD, après un nouveau test des 1,05 $ hier matin (cf. flèches vertes + seuil horizontal rouge), l’eurodollar poursuit son rebond au-dessus des 1,07 $ ce mardi. Personnellement, je surveille dans les prochains jours (notamment d’ici jeudi avec la BCE) toute incursion au-dessus des 1,08 $ pour nous placer à la vente (zone rectangulaire rosée).

EURUSD

Si l’on regarde le CAC 40 en détail, ce matin, si l’indice hésite à l’équilibre, les baisses de deux poids lourd, Sanofi-Aventis (FR0000120578) et Total (FR0000120271), pèsent un peu. En effet, Sanofi-Aventis (FR0000120578) perdait 2% vers les 74,50 € dans les premiers échanges, Bloomberg rapportant que le géant pharmaceutique envisagerait une offre sur Actelion (CH0010532478), une biotech suisse déjà convoitée par l’américain Johnson & Johnson (US4781601046). Total (FR0000120271) de son côté, était en repli de plus de 1% car la Deutsche Bank a dégradé sa recommandation « d’achat » à « conserver »…

On continuera donc à surveiller sur le CAC 40 le franchissement des récents points hauts autour des 4 600 points afin d’envisager une extension vers les 4 640 points… et à la baisse, il faut surveiller les 4 545 points, qui ont bien tenu hier.

CAC 40

 

Côté corporate, encore :

Mots clé : - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire