Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Oh, regardez, le chômage US ne bouge pas ! (mais ne regardez pas l’envol des coûts salariaux)

Rédigé le 1 septembre 2016 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les chiffres US continuent de meubler l’impatience des opérateurs à 24H de la publication du très attendu « NFP » (le rapport sur l’emploi US au mois d’août) et que nous apprennent-ils : le chômage demeure bas (enfin, celui que la fiction statistique maintient au plancher) avec 263.000 (contre 264.000) demandeurs d’indemnité hebdomadaire.

Oh, regardez, le chômage US ne bouge pas ! (mais ne regardez pas l’envol des coûts salariaux)

Mais il y a, en fait, eux autres chiffres beaucoup plus révélateurs : la productivité au 2e trimestre est revue à la baisse aux Etats-Unis (-0,6% contre -0,5%) et c’est imputable à une flambée des coûts salariaux qui griment de +4,3%/an (révisé de +2% initialement).

Les entreprises ont réduit leurs effectifs, compressé les coûts salariaux durant 8 ans… mais avec l’accélération des départs en retraite, elles n’y arrivent plus, elles doivent recourir à l’intérim, payer des heures supplémentaires, et cela coûte cher.

Il ne manque plus qu’une nouvelle hausse de taux par la Fed pour laminer encore plus la compétitivité de l’industrie US, via un renforcement du dollar.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire