NUMERICABLE veut jouer dans la cour des grands…

Rédigé le 19 novembre 2013 par | Mid et Small Caps Imprimer

VENEZ NOUS RENDRE VISITE SUR LE SALON ACTIONARIA !

Nous serons présents sur les 22 & 23 novembre, au Palais des Congrès, Porte Maillot, stand E05, espace Mid&Small Caps.

Venez discuter avec nos rédacteurs, écouter leurs analyses et profiter des offres exceptionnelles que nous vous réservons pour ces deux jours ! Voici d’ailleurs les horaires pour rencontrer nos rédacteurs :           

  • Eric Lewin : vendredi et samedi entre 14h et 16h30
  • Philippe Béchade : vendredi et samedi entre 11h et 13h30
  • Mathieu Lebrun : le vendredi entre 15h et 17h et le samedi entre 10h30 et 12h30
  • Simone Wapler : vendredi et samedi entre 16h et 18h

Et bien sûr, toute l’équipe sera là pour vous renseigner, répondre à vos questions et échanger avec vous !

Inscrivez-vous dès maintenant pour entrer gratuitement !

A très vite,

Nathalie Boneil

Mercredi 13 novembre 7h00… Comme chaque matin, je m’apprête à allumer mon ordinateur pour consulter les informations de la nuit et découvrir les premiers résultats de small caps, je fais le constat suivant… ma ligne Internet ne fonctionne pas. Impossible d’avoir la moindre connexion alors que je suis un fidèle client de NUMERICABLE (FR0011594233). Le magasin de mon quartier n’ouvre qu’à 10h00 et il m’est impossible de joindre quiconque à cette heure de la matinée. J’ai bien sûr une solution de repli mais je cherche tout de même à comprendre ce qui se passe. J’attends 10h00 et me rend à la boutique où (miracle) il n’y a strictement aucun client pour le moment. Une charmante opératrice regarde mon dossier et m’indique qu’il y a effectivement des travaux sur le réseau de fibre optique de la ville où je réside.

Elle m’a toutefois confié être incapable de savoir si les travaux vont durer deux ou cinq jours. « Vous comprenez » me dit-elle. « Je découvre en même temps que vous ces problèmes, croyez-moi, je n’ai pas de solution ». En ce qui me concerne, j’avais une solution pour continuer à travailler de chez moi mais pensez à toutes les entreprises de mon quartier, tous les salariés adeptes du télétravail qui se trouvent au chômage technique, tout simplement parce qu’on modernise la fibre optique sans les en informer. La journée de mercredi se passe. En milieu d’après-midi je reçois un texto de NUMERICABLE m’informant qu’il y a un problème dans ma zone (sans blague) et qu’on allait le résoudre (bravo). Mercredi soir, toujours pas d’Internet et toujours pas de nouvelles. Je retourne donc à la boutique qui est, à cette heure, noire de monde tandis que les opérateurs sont aux abonnés absents…

Jeudi 14h30, un nouveau texto m’indique que tout est rétabli… Il faut simplement que je débranche tous mes câbles et puis les rebrancher pour retrouver ma connexion. Je me précipite donc chez moi et rien ne marche… toujours pas d’Internet à la maison… Alors je retourne une fois de plus à la boutique, attendant 20 bonnes minutes pour entendre m’expliquer que ces textos ne sont pas toujours fiables, que d’après leur planning, la liaison sera rétablie le 15 novembre à 15h30, soit le lendemain… Je reste interloqué et je m’en vais. Le soir même en rentrant chez moi, je constate que ma connexion est rétablie… Nous sommes alors le 14 novembre à 19h30 et j’ai l’impression d’être dans un sketch avec Francis Blanche et Pierre Dac.

Vous vous demandez certainement pourquoi que vous raconte tout cela, cher lecteur. Je m’explique. Comme vous le savez, NUMERICABLE vient de s’introduire en Bourse. Or, quand on est devenu une entreprise cotée, on se doit de proposer un service de qualité à ses actionnaires comme à ses clients – dois-je vous rappeler qu’ils contribuent au chiffre d’affaires du groupe ? Certes, l’opération d’IPO a été un réel succès avec une offre sursouscrite plus de 10 fois et un cours de Bourse qui a gagné depuis 11% depuis le 8 novembre. Certes, la capitalisation boursière du titre est maintenant de plus de 3,4 milliards d’euros et l’on évoque de plus en plus un rapprochement avec SFR… Mais il ne faudrait pas oublier le terrain commercial et tout céder au terrain boursier.

Imaginez si Renault se mettait à faire de même et rappelait certains de ses modèles en raison d’un problème de circuit électronique ? Ca ne le ferait pas vraiment. Ca écornerait même l’image du groupe et impacterait mécaniquement son titre… Eh bien c’est pareil pour NUMERICABLE. Le groupe n’est plus une petite valeur et gagnerait à agir comme la grande qu’elle est devenue. La concurrence est féroce dans le secteur car NUMERICABLE est quand même le plus petit des grands opérateurs français. Ses ratios de valorisation, avec un PER supérieur à 35, ne lui donnent pas la possibilité du moindre faux pas… Certes, il peut y avoir quelques bugs, c’est normal, mais qu’il y ait derrière un minimum de suivi pour que le client ne se sente pas comme le grand lésé de l’histoire.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

Eric Lewin vous propose 3 mois d’essai Satisfait ou 100% remboursé !

Les articles de Small Caps Confidentiel vous passionnent ? Vous aimeriez détenir plus d’informations pratiques pour investir ? Plus de conseils pour engranger les plus-values ?

Découvrez aujourd’hui la lettre d’investissements d’Eric Lewin dédiée aux petites et moyennes valeurs de la cote – et bénéficiez d’une garantie de 3 mois Satisfait ou 100% Remboursé !

Toutes les caractéristiques de sa lettre son dans ce message spécial…

 

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “NUMERICABLE veut jouer dans la cour des grands…”

  1. Les mésaventures d’Eric Lewin avec son FAI qui veut jouer dans la cour des grands… http://t.co/u8BqskeXrH via @sharethis

Laissez un commentaire