Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Novembre démarre plutôt mal. En fait, c’est pire !

Rédigé le 2 novembre 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Novembre démarre plutôt mal, mais c’est en fait pire que vous le percevez. Le mois d’octobre s’est achevé sans gloire à Wall Street. Contrairement à la plupart des mois précédents, les acheteurs se sont montrés absents et les indices américains ont perdu entre -0,6 et -0,7% mardi.

Mais les sherpas ont veillé à ce que le Dow Jones n’enfonce pas le palier psychologique des 18 000 et ce support a été préservé. Il est à noter que les champions de la programmation algorithmique n’ont pas eu recours au levier des FANGA, ce fameux quintet FANGA évoqué dans notre chronique de mardi (Facebook, Apple, Netflix, Google/Alphabet, Amazon).

Ce quintet avait jusqu’aux ultimes séances d’octobre maintenu à lui seul Wall Street en lévitation et assurait à lui seul les +5% de performance annuelle du Nasdaq-100. Si vous possédez un portefeuille de valeurs américaines équipondéré, mais sans les GAFA (on exclut même Netflix de la démonstration), vous perdez de l’argent cette année.

Plus vous possédez d’actions dont la capitalisation est inférieure à 50 Mds$, plus votre performance se détériore, plus vous aurez déjà subi de moins-values sur les 10 premiers mois de l’année.

En réalité, Wall Street est en plein dé-croissance : regardez du côté du Russel-2000 des valeurs moyennes et du « Dow Transport » (un des principaux précurseurs de la croissance de l’économie) et vous serez édifiés: le « R-2000 » affiche -1% sur 12 mois (il a perdu -1,1% mardi soir), -5% sur octobre, le « Dow Transport » fait -4% sur 12 mois, -1% en octobre… et déjà -1% en novembre.

Le VIX, le baromètre du stress, vient de renouer avec les 20 pour marquer l’entame du mois de novembre

A part ça, tout va bien!

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire