Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Nouvel algo sur le CAC40 : la progression en mode « crabe »

Rédigé le 10 mars 2017 par | Algos, Analyses indices, Cac 40 Imprimer

Le biais est toujours positif à court terme sur le CAC40 : tant que le canal bleu tient, c’est la tendance à suivre.

L’objectif à moyen terme est évalué à 5 100/5 150 points. Mais, rappelez-vous : la semaine dernière, je vous conseillais quand même de protéger au moins une partie de votre portefeuille, de sécuriser une partie de vos gains, voire d’initier quelques positions short.

J’ai, du coup, reçu quelques questions et e-mails de votre part : pourquoi se positionner à la baisse si je suis toujours « haussier » ?

Bien. De toute évidence, cela mérite quelques explications.

Pourquoi faut-il se couvrir alors que le biais est haussier ?

Oui oui, je vous le répète : le biais est toujours positif même si, la semaine dernière, j’avais initié un début de couverture pour 30% de mon portefeuille, alors que le CAC venait toucher les 5 000 points (objectif de très court terme).

En fait, le trading ce n’est pas tant une affaire d’avoir raison ou tort contre le marché. Bien malin celui qui a une boule de cristal et pourra anticiper sans se tromper les prochains mouvements. Je vous le dis d’emblée : c’est impossible (cela se saurait).

Par contre, ce qui est possible et ce que vous devez faire, c’est tirer parti des scénarios potentiels ; c’est anticiper les mouvements possibles pour être prêt avant ; vous devez essayer de voir loin et mettre en place des stratégies en amont pour ne pas être surpris par le marché. Et pour cela, nous avons des indices, des signaux qui nous disent que le moment est plus ou moins bon pour activer les protections d’un portefeuille, par exemple.

C’est ce qui explique que, malgré le biais haussier toujours en place (nous nous situons dans une dynamique haussière, matérialisée par le canal bleu en place depuis la mi-2016), j’avais conseillé de protéger vos portefeuilles.

Il ne s’agissait donc pas de spéculer à la baisse mais de diminuer l’exposition d’un portefeuille trop chargé à la hausse. Avec l’approche des échéances électorales et donc une incertitude grandissante, je préfère personnellement réduire la voilure et sécuriser au moins une partie des gains. A voir comment vous adapter en fonction de la taille de vos engagements et de votre profil psychologique.

Toujours est-il que le CAC a finalement touché les 5 000 points (5 002 au plus haut) avant de se rétracter en semaine vers 4 934 points. Ce matin, ça y est : le CAC40 refranchit les 5 000 points et on le retrouve à 5 010.

CAC40 en journalier
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Vous savez ce que vous devez faire : laissez-vous porter par le mouvement, et si vous êtes très (trop) chargé à la hausse, commencez à couvrir votre portefeuille (BX4 – FR0010411884) pour réduire la voilure.

Quelle « bonne nouvelle » permettra au CAC40 de dépasser la résistance historique ?

Je vous le rappelle : l’objectif du CAC40 est à 5 100/5 150 points.

Nous y sommes presque. Je vous remets le graphe du CAC40 à long terme : vous voyez la grosse zone de résistance oblique rouge ? Jamais elle n’a été dépassée depuis la cotation du CAC40. Or elle passe par les 5 100/5 150.

CAC40 en mensuel
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Pour arriver à franchir cette résistance, il faudrait un vrai relais à la hausse, une vraie bonne nouvelle (surprise) pour booster le CAC.

Je ne fais jamais (et surtout pas) de politique, mais à en écouter le « marché » il faudrait un choc équivalent à un Brexit (qui a propulsé l’indice britannique comme une fusée à la hausse) ou une élection à la « Trump » (résultat : la plus forte progression indicielle des US de l’histoire) pour que le CAC casse cette zone de résistance.

Ahah. Je suis taquin n’est-ce pas ? Quand je vous parlais de « bonnes nouvelles » ?

Je sais ; c’est dur à avaler. Mais d’un autre côté, force est de constater que ce genre de choc est apprécié par les marchés — traduire : c’est ce qui les fait bouger à la hausse — même si c’est déplaisant à entendre. Donc, prenez juste cette information avec la partie « investisseur » de votre cerveau, sans jugement de valeur.

Maintenant pour bien comprendre le comportement du marché, je vais vous présenter « l’algo de 2017 ».

Le CAC progresse en « crabe »

Philippe Béchade vous en a déjà maintes fois parlé, et je le rejoints à 100% sur son analyse : les marchés évoluent selon un schéma prédéfini à l’avance par des grosses mains qui règlent l’action de leurs algorithmes pour que le marché suive leur stratégie et atteigne leurs objectifs. Je vous renvoie d’ailleurs à une de ses dernières analyses sur le sujet : « L’homme, cette espèce disparue de la planète finance ». (Plus largement, allez voir cette rubrique si vous voulez tout savoir sur les algorithmes financiers).

Philippe a très bien identifié la progression des indices US « par paliers ». Je vais vous montrer leur pendant sur le CAC40.

Regardez bien le graphe ci-dessous.

CAC40 en 2h
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Depuis le début de l’année, le CAC40 progresse par paliers à l’intérieur des canaux obliques bleus.

Les impacts et réactions des prix sur les obliques de ces canaux (petites flèches rouges ou vertes) montrent bien à quel point l’algo maîtrise le marché et assure la progression régulière des prix, selon un schéma prédéterminé.

Les news et statistiques n’ont aucun effet dans cet environnement. Elles sont complètement mises de côté, ignorées, afin de dérouler la progression de la stratégie initialement décidée.

Encore un doute ? Vous pensez que c’est dû au hasard ?

Eh bien… Si je vous dis que l’amplitude des canaux (les flèches blanches verticales) est toujours équivalente. Ça commence donc à faire beaucoup de « hasards », non ?

Et si je vous dis qu’en plus l’amplitude des canaux (les flèches blanches) est de pile poil 100 points, à chaque fois ? Encore un hasard ?

Mesurez ! Vous verrez. Pile-poil 100 points. Pas un de plus, pas un de moins. L’algorithme maîtrise parfaitement le mouvement.

D’un côté, il est triste de voir que l’humanité est en train de remettre sa destinée aux robots — en tout cas en ce qui concerne les marchés boursiers.

De l’autre, à force de travailler le marché, on arrive à décrypter l’action de ces machines et et des grosses mains, donc à en tirer profit !

N’achetez PAS une once d’or…
Avant d’avoir lu ce message !

Découvrez l’incroyable recommandation de Simone Wapler… et comment elle pourrait vous permettre de démultiplier la moindre hausse du cours de l’or !

Tout est expliqué ici.

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

3 commentaires pour “Nouvel algo sur le CAC40 : la progression en mode « crabe »”

  1. Le 10 ans France à 1,128 freine le CAC, qui tape dans la résistance horizontale 5000 de l’automne 2015 et la Bollinger daily.
    Le 10 ans US à 2,600 exactement sur la Résistance baissière long terme.
    A surveiller.

  2. Votre observation de progression du CAC40 en mode de crabe est intéressante, de même que la précision mathématique qui l’accompagne. Avec d’autres algorithmes et un langage qui donne des noms aux chandelles, j’observe aussi le même type de précision mathématique qui permet de prédire le futur avec une surprenante précision.
    Mais dans votre « exubérance » n’oubliez » pas (vous avez prévenu vos clients, c’est vrai!), que le CAC40 est dans un « major down trend » depuis des années ! https://plus.google.com/111590616123769113474/posts/Wt1nBGFXHar
    ….et que le « minor pullback » arrive tranquillement sur la ligne de tendance supérieure !

  3. Bonjour Mr Dupont,

    Et bien nous sommes visiblement du même avis. C’est d’ailleurs la proximité de cette zone de résistance long terme qui m’a poussé à réduire la voilure et inciter à la plus grande prudence (voir à commencer tout doucement à se couvrir si l’on est trop chargé à la hausse.
    J’ai regardé votre lien mais l’image qui en ressort est trop petite pour pouvoir discerner votre capture d’écran.

    Bonne soirée,

    Gilles,

Laissez un commentaire