Nouveau point sur l’EuroStoxx dans la tourmente

Rédigé le 26 juillet 2011 par | Autres indices Imprimer

___________________________________________

Responsable du service Levier7, un service de trading sur les Turbos
___________________________________________

La zone euro fait les gros titres et, à la vue des déclarations de Mme Merkel ces derniers jours, les marchés n’ont pas fini d’être volatils en Europe.

La chancelière allemande, chaque semaine un peu plus déroutante, semble tout faire pour retarder l’échéance – voire enfoncer les pays du Sud, n’ayons pas peur de le dire ! Tout cela semble totalement contraire à l’idée européenne.

C’est le règne du chacun pour soi et surtout rien pour les Grecs.

Rien ne va plus
Je rejoins sur ce point la chronique de mon collègue Philippe Béchade. Alors que l’Allemagne s’en sort mieux que l’ensemble de ses voisins européens, France y compris, pourquoi aider ces mythomanes qui se dorent la pilule au soleil ? (dixit des responsables germaniques.)

Pire que cela, en ne réglant pas le problème aux premiers signes d’essoufflement et en freinant des quatre fers comme le font les Allemands, la situation empire chaque mois, au risque de tout emporter sur son passage – même les banques allemandes, chère Madame Merkel…

En outre, faire payer à un pays ses erreurs jusqu’à la cinquième génération, comme on semble vouloir le faire pour les Grecs, puis demain peut-être l’Espagne ou l’Italie, n’a jamais rien amené de bon. L’histoire nous l’a montré il y a un siècle, comment est-ce que personne ne peut se souvenir de ce précédent terrible ?!

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

Marc Mayor frappe fort :
1 000% de gains potentiels sur sa dernière recommandation !

C’est une minuscule junior canadienne, ses perspectives sont extraordinaires et surtout peu de gens le savent. Vous vous en doutez, il faut faire vite. Découvrez ici la société que Marc Mayor a sélectionnée pour vous et visez 1 000% de gains !

____________________________________________________________________________________________________

Un été volatil sur l’EuroStoxx
Bref, pour revenir à nos marchés, cette crise des dettes européennes est une véritable crise de l’Europe, et cela pourrait continuer encore des mois tant les divergences semblent s’accentuer dans la zone euro. De quoi user nos nerfs dans un marché toujours plus volatil !

C’est l’occasion de faire un point sur l’EuroStoxx 50, l’indice de référence des plus grandes valeurs de la zone euro pour avoir en tête les niveaux de support et de résistance à surveiller dans les prochaines semaines. Le 19 juillet, Philippe voyait l’EuroStoxx 50 dans un scénario baissier qui l’amènerait sur les 2 500 points.

Je suis de son avis, et je vais compléter un peu son analyse.

Graphique: Eurostoxx 50Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ce qui me frappe tout de suite sur ce graphique journalier, c’est la faiblesse de l’indice à moyen terme. On est loin du Nasdaq, du Dax et c’est même pire que le CAC, en toute logique puisque l’indice inclut des valeurs espagnoles ou italiennes. Nous avons ici cassé les plus-bas de mars et même de novembre 2010 depuis le début du mois.

Objectif court terme : les 2 500 points donc
A court terme, l’EuroStoxx vient de buter proche de son gap baissier du 8 au 11 juillet dernier, à 2 790 points. Cette zone de résistance significative en daily se situe proche d’une oblique descendante en cours depuis fin avril, à un peu moins de 2 850 points.

Sous cette zone de résistance, une poursuite de la correction est probable. Je m’attends donc à un nouvel accès de faiblesse au cours des prochaines semaines avec un pic de volatilité, comme en mars dernier. Cela nous ramènerait sur les plus-bas d’août 2010, à 2 560 points, voire sur la zone de support majeur des 2 500 points.

Sur les indicateurs mathématiques, nous restons sous une oblique baissière et nous n’avons pas eu d’excès, qui serait signe d’une fin de mouvement à court terme. La correction est toujours en cours, et nous pourrions donc avoir un dernier accès de faiblesse à court terme en direction des 20 points, plus-bas de mars dernier.

A moyen terme, comme sur la plupart des indices européens, l’indice évolue dans un trading range, ici entre 3 070 et 2 440 points depuis bientôt 2 ans. Le potentiel de correction n’est donc pas négligeable à court terme : je pense que nous irons tester les 2 500 points, qui forment une zone de support très solide avec les plus-bas de 2010 à 2 440 points.

Ensuite, rebond sur ce niveau !
Une fois arrivé dans cette zone, l’indice européen pourrait reprendre du poil de la bête avec, au minimum, un rebond en direction du gap baissier des 2 787 points, gap hebdomadaire d’il y a deux semaines.

Ce type de gap reste en effet rarement refermé.

Cette résistance sera ensuite déterminante pour la suite des événements. Nous pourrions buter contre celle-ci pendant quelques semaines, avant un brutal rachat des vendeurs.

En attendant, c’est le scénario que je privilégie pour sélectionner mes trades.

Mots clé : -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

2 commentaires pour “Nouveau point sur l’EuroStoxx dans la tourmente”

  1. […] 25 juillet, dans mon dernier billet, j’étais également très négatif sur l’Eurostoxx 50, que je voyais buter contre les 2 790 points et revenir sur les 2 500 voire les 2 440 points. […]

  2. […] reprises, sur la zone des 1 100 points que je surveillais de près. Dans l’intervalle, les indices européens continuaient à faire des points bas en divergence haussière sur les indicateurs, mais aussi à […]

Laissez un commentaire