Nouveau danger sur les banques

Rédigé le 28 février 2014 par | Autres indices Imprimer

La vie des banques risque à nouveau de ne pas être un long fleuve tranquille.

De nombreuses banques russes sont impliquées en Ukraine ; la Société Générale a accru sa participation dans la banque russe Rosbank à l’automne 2013, un mouvement d’ailleurs critiqué à l’époque par les analystes.

Pour le moment l’Ukraine avoue 4 Mds$ de besoin urgent, là, tout de suite ; et 35Mds$ d’ici à 2015. Compte tenu des précédents grecs et chypriotes, on peut tabler sur une estimation basse. L’exposition des banques européennes seraient de 23 Mds$ selon la Banque des règlements internationaux.

Autre fait marquant en Ukraine : « La Banque centrale ukrainienne a annoncé, ce vendredi 28 février avoir limité à 15.000 hryvnias (1 095 euros) le montant quotidien maximal pouvant être retiré dans les banques du pays » relate BFMBusiness…

Mots clé : - - -

Simone Wapler
Simone Wapler
Rédactrice en Chef de Crise, Or & Opportunités et de La Stratégie de Simone Wapler

Simone Wapler est ingénieur de formation. Elle a travaillé dans le secteur de l’ingénierie aéronautique. Cette double casquette ingénieur/analyste financier est un véritable atout qu’elle met au service des abonnés.

Elle aborde les marchés avec l’œil du professionnel, de l’ingénieur, de l’industriel, et non celui du financier.

Son expertise, notamment dans le secteur des métaux de base et des métaux précieux, lui donne une longueur d’avance, une meilleure compréhension des vrais tenants et aboutissants du marché des ressources naturelles — un marché par ailleurs en pleine expansion, dont Simone Wapler connaît parfaitement tous les rouages, notamment au niveau de l’offre et de la demande.

Pour en savoir plus sur Crise, Or & Opportunités et La Stratégie de Simone Wapler.

Visitez le site officiel de Simone Wapler : www.Simone Wapler.fr

Laissez un commentaire