NEWS : SQLI

Rédigé le 1 avril 2011 par | Big caps Imprimer

Rencontre avec Julien Meriaudeau, CEO (Chief Executer Officer) de SQLI (FR0004045540 – SQI) à l’occasion de la publication de ses résultats annuels. Le nouvel homme fort du groupe vient de l’une des sociétés rachetées par SQLI il y a environ  5 ans. C’est vraiment depuis le début du second semestre qu’il est opérationnel dans la société et cela se voit déjà.

En effet, alors que le premier semestre s’était soldé par une perte opérationnelle courante de 0,3 mero*, l’exercice se termine par un résultat opérationnel courant de 2,6 meros. Le second semestre a donc été marqué par un résultat opérationnel courant de 2,9 meros. Néanmoins, SQLI reste dans le rouge avec une perte  de 1,8 mero sur 2010 contre 3,1 mero en 2009.

« Nous allons améliorer tous nos fondamentaux en 2011, la recovery est en marche » m’indique Julien Meriaudeau, assez sûr de sa stratégie et confiant dans sa capacité à surperformer le marché et à améliorer nettement sa rentabilité. La priorité est donnée aux activités déployées par les agences, c’est-à-dire l’intégration, la web agency, le conseil et le software.

SQLI vient d’émettre une OBSAAR de 17 meros, destinée entre autres à restucturer sa dette pour environ 7 meros. 6,5 meros devraient être consacrés à des acquisitions bien ciblées. La situation financière reste très saine avec un endettement représentant seulement 2% de ses fonds propres.

En faisant quelques calculs, je prévois un CA de 180 meros en 2011 avec une rentabilité d’exploitation de l’ordre de 5% (contre 1,5% en 2010). Autant dire que je suis à « acheter » sur une action qui présente également un aspect spéculatif indéniable avec 59% de son capital dans le public. Je pense qu’on peut viser sur l’année une hausse de l’action de l’ordre de 30% soit un  cours minimum de 1,60€.

Signalons pour terminer que les fonds propres du groupe représentent 1,51€ par action, soit nettement plus que le cours actuel de 1,22€.

[Pour encore plus de news, rendez-vous sur Small Caps Confidentiel.]

* Mero = million d’euros

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire