News 87 – Désillusion pour Nicox

Rédigé le 20 avril 2011 par | Mid et Small Caps Imprimer

Mercredi 20 avril 2011 – 08:08

Je vous l’ai déjà dit dans un billet du trader… Je ne suis pas à l’aise avec les biotechnologiques, un secteur que je trouve très dangereux du moins en Bourse. Et je reste dans cette logique, surtout quand j’ai appris ce matin que Nicox renonçait à commercialiser son ancien composé-phare naproxcinod en Europe, en l’état actuel.

Une décision due à un avis du Comité des médicaments à usage humain révélant qu’il n’adopterait pas un avis officiel sur ce candidat médicament. Bref, après les Etats-Unis il y a un an, c’est autour de la France de rejeter ce qui devait être un produit phare.

Pour Nicox, il s’agit d’une déception même si le refus américain sonnait déjà le glas du naproxcinod. Nous considérons que l’action devrait mal réagir bien que ce ne soit pas une surprise. En tout état de cause,  Nicox, en recul de 64% en un an, n’avait pas besoin de ça.

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “News 87 – Désillusion pour Nicox”

  1. NICOX : je la trade souvent, mais elle sait redescencre aussi vite qu’elle monte, au cours actuel je préfère rester à l’écart en attendant un prix d’achat plus raisonnable (vers 1.60€ )….

Laissez un commentaire