Ne sautez pas sur le rebond !

Rédigé le 20 janvier 2009 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Je vous l’ai dit : je ne crois pas à un rebond durable des marchés. Même si depuis deux jours, vendredi et hier, lundi, les indices ont repris du poil de la bête, rien ne justifierait un rebond conséquent, durable.

Toutes les prévisions des analystes sont calamiteuses ; les sociétés ont revu à la baisse leurs prévisions de résultats pour 2009. Oui, du coup, ces prévisions sont déjà dans les cours ; mais je pense que le marché sera quand même déçu. Par les résultats publiés, par la profondeur de la crise, par d’autres cadavres pourris dans les placards des financières.

D’un point de vue technique, j’ai discuté avec Marc et Mathieu de leurs perspectives. Elles sont mauvaises ; pour eux aussi, le rebond a avorté, et nous allons repartir vers les plus bas. Voici ce qu’ils publiaient vendredi dernier pour leurs abonnés :

Mathieu, dans 100% Warrants :

« Le principal indice parisien est sorti d’un biseau ascendant de court terme. J’anticipe une poursuite du repli au cours des prochaines séances.

Depuis son point bas de la fin novembre dernier, l’indice s’était engagé dans une phase de reprise de court terme. Celle-ci s’est déroulée sous la forme d’une figure graphique de continuation baissière en « biseau ascendant ». La cassure de la borne basse de cette configuration a déclenché une violente accélération des flux vendeurs au cours des dernières séances. Techniquement, les indicateurs journaliers sont redevenus baissiers tandis que sur un horizon hebdomadaire, ceux-ci demeurent vendeurs et ne montrent aucun signe de retournement. L’indice devrait donc au cours des prochaines semaines poursuivre son repli.

Et Mathieu poursuit en disant de surveiller la résistance à 3 350 pts qui pourrait, si elle était dépassée, emmener le CAC sur les 3 615/3 690 pts… mais toujours pour le court terme et « sans du tout remettre en cause la tendance baissière de moyen terme ».

Dans son service sur les Turbos, Marc donnait quasiment la même analyse, qu’il fonde, comme toujours sur la théorie elliotiste

« A l’heure où je vous écris [vendredi, à 16h], les marchés européens rebondissent bien, en prenant plus de 2% en moyenne. Mais ça reste très relatif au regard de la chute qui a précédé ce rebond. Aussi, mon hypothèse baissière n’est absolument pas remise en cause.

Il me semble bon de noter ici deux facteurs techniques majeurs qui viennent corroborer mon hypothèse de poursuite de la baisse : d’abord les très faibles volumes dans les journées de reprises haussières et, ensuite, une volatilité toujours extrême, sur des plus hauts historiques, qui montre bien combien l’aléa reste de rigueur dans la gestion et auprès des intervenants.

Nous sommes toujours en train de dessiner la vague C d’un grand mouvement de consolidation en trois temps qui avait été initié sur les sommets d’août 2000. Or, comme le veut la théorie, nous pouvons anticiper que la vague C devra répliquer, au moins, 100% de l’amplitude de la vague A (achevée en mars 2003), reportée au sommet de la vague B (juin 2007). Ceci me paraît toujours sans appel aujourd’hui, ou c’est toute ma théorie que je devrai remettre en cause !

Il est donc encore illusoire d’espérer un retournement avant d’avoir atteint de sérieux plus bas. »

Donc ne sautez pas sur le rebond ! Ou bien, encore une fois, pour vendre le marché. Vous avez le choix : vente à découvert d’actions, achat de tracker bear, achat de turbos ou de warrant puts… Oui, il y a plein de choses à faire dans un rebond… sauf acheter le marché !

Voyons maintenant ce qui se passe sur les devises. Jérôme Reviller, notre petit génie du Forex, a rejoint notre équipe il y a presque un an maintenant et vient de lancer son service de trading sur le Forex. Honnêtement, passez-moi l’expression, mais… il cartonne ! C’est incroyable.

Mots clé :

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire