Nasdaq : sortie de tendance en ligne

Rédigé le 7 avril 2014 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

Depuis fin 2012, le Nasdaq évolue – ou plutôt évoluait – dans ce qu’il convient d’appeler une « tendance en ligne », c’est-à-dire un canal très étroit, fortement pentu, avec aucune consolidation intermédiaire : le canal rouge que j’ai tracé sur le graphique en hebdo. Sans doute un effet collatéral des politiques interventionnistes des Banques Centrales et autres apports de liquidités massives qui se reportent sur les marchés faute de se recycler dans l’économie réelle. 

Toujours est-il que l’indice vient de sortir par le bas de ce canal, en cassant le support (voir l’encart dans le graphe).

Nasdaq Hebdo

Ce premier signal baissier intervient au moment où le Nasdaq atteint la zone cible de l’énorme figure de renversement qui s’était construite entre 2007 et 2012 (grand rectangle bleu du bas). Par construction, l’objectif de débordement de cette figure donnait une cible théorique vers les 4400 points (le rectangle bleu du haut).

Et nous y sommes ! Objectif atteint : le Nasdaq met fin à sa faramineuse tendance en ligne.

Comment analyser cette cassure ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que quand une tendance en ligne est cassée par le bas, après une première consolidation, les prix ont 80% de chance de retrouver leurs plus-hauts précédents – voire de les dépasser brièvement.

Il convient donc de ne pas surréagir à la baisse de la semaine dernière (pour cela, vous devez avoir de la rigueur dans vos plans de trades. Et c’est pour vous y aider que j’ai mis en place mon premier webinaire gratuit : inscrivez-vous).

Le premier support important se trouve dans la zone des 4 400 (rectangle vert horizontal) et si il est atteint, il devrait engendrer un rebond. Tant que la résistance journalière (rouge sur le graphique ce dessous) n’est pas cassée, le mouvement reste baissier, s’inscrivant dans une consolidation de court terme.

Nasdaq daily

Ma position de trading est donc neutre : c’est-à-dire que je reste à l’écart sur le Nasdaq.

Mais ce mouvement est intéressant à plus d’un titre car le Nasdaq est considéré comme précurseur des mouvements des autres composantes du marché (Dow Jones, S&P etc.).

Pas très palpitant en terme de trading, je vous l’accorde. Du coup, j’ai déniché un autre plan de trade : sur Alcatel (FR0000130007) et là, c’est plus intéressant. Vous pouvez lire mon analyse d’Alcatel ici.

 

 

Avez-vous gagné 66% en 2013 ?

Rien ne remplace les résultats réels. Notre portefeuille modèle a gagné 66,1% sur le marché américain en 2013 – en n’investissant que sur des valeurs du S&P 500. Et vous, votre portefeuille actions, comment se comporte-t-il ? Disponible sur le marché français, européen et compatible avec votre compte PEA. Cliquez ici pour le découvrir.

 

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

3 commentaires pour “Nasdaq : sortie de tendance en ligne”

  1. […] vous pouvez découvrir l’analyse que Gilles Leclerc vous livrait du décrochage du Nasdaq dans la Bourse au Quotidien. Analyse que vous pourrez compléter avec celle de Mathieu sur les indices américains à lire sur […]

  2. […] […]

  3. […] faut séparer les marchés haussiers des marchés baissiers à l’aide de la moyenne mobile à 100 jours et non 200 jours. C’est une constante, en […]

Laissez un commentaire