Le Nasdaq : une des clés pour 2011

Rédigé le 14 décembre 2010 par | Autres indices Imprimer

Responsable analyste de Levier7, un service de trading sur les produits dérivés

Les indices américains sont revenus tester leurs plus hauts annuels ces derniers jours. Et ce, malgré des chiffres décevants concernant le chômage américain au mois de novembre.

Alors que la fin d’année approche, je voudrais aujourd’hui faire un point avec vous sur l’indice des 100 plus grandes valeurs technologiques cotées aux Etats-Unis : le Nasdaq 100.

Souvent précurseur
L’indice des valeurs technologiques est beaucoup plus volatil que le S&P et le Dow Jones — ses deux confrères plus représentatifs de l’économie dans son ensemble. Pour être encore plus clair, il est souvent leader dans les mouvements majeurs de baisse comme de hausse, et il est donc considéré, à juste titre, comme précurseur de la tendance sur cette échelle à moyen terme.

Cela avait été le cas en 2000 mais aussi en 2008 comme on peut le voir sur notre graphique hebdomadaire ci-dessous.

Graphique: Nasdaq (données hebdomadaires)Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

En effet, le Nasdaq 100 avait effectué ses points bas dès novembre 2008 alors que la plupart des indices les faisaient en mars 2009. C’est pourquoi il est important de le suivre lorsque nous sommes sur des niveaux majeurs, et il sera déterminant pour nous donner la tendance de ces prochains mois….

Depuis ces plus bas, il a repris plus de 100% en deux ans et revient maintenant à moins de 2% de ses plus hauts de 2009 : la résistance horizontale majeure des 2 239 points. En outre, en Elliott, l’indice a clairement dessiné cinq vagues de hausse depuis ses points bas de novembre 2008.

Enfin, sur le plan des indicateurs mathématiques, le RSI à 14 semaines bute contre une oblique baissière proche des 70. Ainsi, depuis les plus hauts d’avril dernier, la dynamique sur l’indice s’est affaiblie. Cette situation et ces différents éléments techniques sont caractéristiques d’une fin de mouvement à court comme à moyen terme.

Quelles perspectives ?
Il est donc probable que nous butions contre la zone de résistance des 2 239 points pour retracer tout le mouvement de hausse depuis novembre 2008. Au minimum, nous devrions donc revenir sur les 23,6% de ce mouvement, ce qui nous ramerait sur le support graphique des 1 918 points. Mais cela ne sera sûrement pas suffisant à moyen terme, et nous devrions donc ensuite casser ce support pour accélérer la correction vers la zone des 1 700 points. Ce sera le dernier rempart avant un mouvement beaucoup plus important.

Bref, vous voyez donc que l’enjeu de la zone de résistance que nous testons est très important pour cette indice, et pourrait nous donner de précieuses indications pour l’ensemble des indices. C’est donc un élément que je vais suivre avec beaucoup d’attention pour mes abonnés à Levier7.

Mots clé : -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

Laissez un commentaire