Le Nasdaq repart à la baisse, le PIB US est ignoré, pas la note de Goldman sur Apple

Rédigé le 28 mars 2018 par | Actions, Analyses indices, Big caps, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses, US Imprimer

Qu’est-ce qui fait réagir les marchés ?

Depuis une semaine, nous constatons que ce sont les signaux émanant de la Maison-Blanche et l’actualité des « GAFA » (ou FANGAT, n’oublions pas Tesla) qui font bouger les cours.

Nasdaq hausse baisse des marchés philippe béchade bourse

Wall Street n’a manifesté aucune émotion à 14h30 avec la révision à la hausse de la croissance des États-Unis au 4e trimestre, de +2,5% à +2,9% (3e et dernière estimation du département du Commerce).

 

En revanche, le Nasdaq (-0,8% après 90 minutes de cotations) digère très mal la note de Goldman Sachs sur Apple qui revoit à la baisse son objectif de ventes d’iPhones ce mois-ci ainsi que sur le trimestre écoulé.

Et Goldman réduit du même coup son objectif de cours de 161 à 159$ à fin 2018, ce qui apparaît anecdotique… mais comme le titre cote 166$ ce mercredi, c’est une façon « soft » d’exprimer qu’il n’y a plus d’argent à gagner sur Apple.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire