Les pays rentiers du pétrole se mettent eux aussi à vendre leurs actifs financiers

Rédigé le 13 octobre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Selon le rapport du Nasdaq Advisory Services, les fonds souverains de pays producteurs de pétrole, et des pétromonarchies en particulier ont liquidé une partie de leurs actifs libellés en euro et en dollar depuis le mois de mai dernier (ventes d’actions et d’obligations à hauteur de 90 Mds$).

Les 750 Mds$ de recettes pétrolières (annualisées) ne permettent plus aux pays producteurs de faire face à l’ensemble de leurs dépenses : selon JP-Morgan, les fonds souverains et banques centrales de ces pays devraient réduire de 200 Mds$ leurs achats d’actions en 2016.

Le fonds souverain norvégien qui détient 830 Mds$ d’actifs (1,3% de la capitalisation boursière mondiale) devrait également réduire la voilure.

Ces désengagements devraient être en partie compensés par les achats des pays qui réalisent une économie sur leur facture pétrolière, mais ce sera loin de les contrebalancer intégralement.

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire