Junkie cities, bientôt l’overdose de muni bonds ?

Rédigé le 16 juillet 2010 par | Apprendre la Bourse Imprimer

Selon Simone Wapler, rédactrice en chef de MoneyWeek et de L’Investisseur Or et Matières, « le scénario de l’automne commence à se mettre en place. »

Nous sommes en pleine saison estivale, vacances et bronzages sont actuellement les sujets de conversation préférés de vos collègues et amis… et pourtant, nous devons garder à l’esprit que le danger guette et que la rentrée ne sera pas vraiment de tout repos…

Aux dires de notre spécialiste aurifère, dès la rentrée prochaine, nous serons confrontés à trois principaux phénomènes :

– reprise du marché de l’or, portée par les achats de joaillerie en Asie ;

– pression sur le dollar en raison de la crise naissante des muni bonds ;

– renouveau d’inquiétude concernant le système bancaire européen.

Je vous propose donc aujourd’hui de revenir sur la question des municipal bonds. Le prochain fiasco financier viendra-t-il des muni bonds ? Aux Publications Agora, c’est la question que se pose actuellement la majorité de nos spécialistes. Au moment même où le spectre du double dip gagne en densité, l’occasion est trop belle… laissez-moi vous présenter notre point de vue sur le sujet.

Pour Cécile Chevré de La Quotidienne, ils représentent ni plus ni moins qu’une version 2010 des subprime :

« Les municipal bonds, les obligations émises par les municipalités et collectivités, ce sont les subprime avant 2008. Personne n’en a entendu parler, personne ne sait vraiment ce que c’est… et personne ne s’en soucie. Mais, tapies dans l’ombre, ces bombes à retardement attendent leur heure. Avec leur énorme potentiel de destruction.

Toutes les banques possèdent des muni bonds sous une forme ou une autre. Et comme pour les subprime, si les municipalités se mettent à faire défaut les unes après les autres, c’est tout le système bancaire qui sera touché. »

Dans La Chronique Agora, Philippe Béchade va encore plus loin dans la comparaison. Selon notre chroniqueur du Téléphone Rouge* :

« La liste des municipalités en situation de faillite comptable est aussi épaisse que le dossier Madoff. Cette comparaison n’est d’ailleurs pas fortuite car le budget des collectivités locales (nous parlons de villes comme Détroit, Sacramento, New York et de milliers d’autres plus ou moins célèbres) est une véritable arnaque pyramidale à la puissance 10. L’insolvabilité qui était encore l’exception en 2006 — à part la Nouvelle-Orleans dévastée par Katrina — est devenue la règle.

L’encours des muni bonds dépasse largement les 2 500 milliards de dollars. Il se présente le plus souvent sous forme de produits structurés complexes (de type VRDO, TOB ou ARS), lesquels sont devenus totalement illiquides, comme de vulgaires subprime californiens. »

Vraisemblablement cela n’inspire rien qui vaille… les villes au bord de l’overdose de muni bonds sont plus nombreuses que vous ne pouvez l’imaginer. Et nous ne le répèterons jamais assez, les Etats-Unis sont financièrement incapables d’affronter une nouvelle débâcle bancaire.

Rappelons également que, sur les neuf premiers mois de l’exercice 2010, son déficit budgétaire s’élève à 1 004 milliards de dollars. Si ce chiffre correspond à 82 milliards de moins que l’année dernière à la même période, il n’en reste pas moins astronomique.

La faillite américaine semble inéluctable

PS : Que nous réserve la séance d’aujourd’hui ? Comment vous positionner pour en profiter au mieux ? Retrouvez Philippe Béchade au 0899 88 20 36* pour une analyse exclusive des coulisses boursières… et des conseils pour y adapter votre portefeuille.

*1,35 euro par appel + 0,34 euro / minute.

Depuis la Belgique : composez le 09 02 33110, chaque appel vous sera facturé 0,75 euro / minute.

Depuis la Suisse : composez le 0901 801 889, chaque appel vous sera facturé 2 CHF / minute.

Mots clé : - - -

2 commentaires pour “Junkie cities, bientôt l’overdose de muni bonds ?”

  1. Pour aller plus loin aujourd’hui, je vous conseille un article sur le cas de l’Illinois:
    http://www.la-chronique-agora.com/articles/20100719-2905.html

    Bonne lecture!

  2. […] simplement d'émettre des obligations. Aux Etats-Unis, celles-ci sont intégrées au segment des "munis bonds" qui représente aujourd'hui environ 3 000 milliards de […]

Laissez un commentaire