Le moral des ménages américains en berne ? Oubliez ça : le Dow Jones n’est plus qu’à 1,4% des 23.000.

Rédigé le 5 octobre 2017 par | Statistiques et données macro, US Imprimer

Nouvelle démonstration du fait que Wall Street soit ignore totalement les « stats » publiées au jour le jour, soit ne retiens que celles permettant la « rationalisation » d’une trajectoire haussière programmée de longue date.

ménages américains Aucune réaction vers 16h à la chute de -1,7 point de la confiance des ménages américains (de 51,6 vers 49,9) dans le sillage d’une contraction de -3 points de l’optimisme concernant les finances personnelles (la plus forte baisse depuis août 2016).

Le seul chiffre à retenir sera donc la hausse de +1,2% des commandes à l’industrie après un recul de -3,3% en juillet (chiffre non révisé).

La même sélectivité (à sens unique) devrait donc prévaloir demain avec les chiffres de l’emploi (le « NFP ») et le taux de chômage. Il devrait bien y en avoir un pour rattraper l’autre… et si les deux sont jugés mauvais, les opérateurs s’empresseront de faire une croix sur la hausse de taux de décembre, donc c’est tout bon pour aller chercher les 23 000 sur le Dow Jones (il vient de franchir les 22 700, plus que 1,4% et le compte est bon !).

Inflation nulle, consommation en berne : la conjoncture n’a décidément rien compris à la Bourse !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire