MICROWAVE VISION, un pari sur l’avenir ?

Rédigé le 21 octobre 2011 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

Il y a quelques jours, je décide de passer en revue certaines small caps qui se sont effondrées depuis le début de l’année. Parmi elles, figurent MICROWAVE VISION (FR0004058949 – ALMIC) qui recule de 37,5% depuis le 1er janvier.

Cette société, cotée sur Alternext, est l’un des principaux fabricants mondiaux de systèmes de tests et de mesures d’antenne dans les domaines des radiocommunications, de l’automobile, de la défense ou encore de l’aérospatiale. J’analyse le dossier, et prend salors rendez-vous avec Philippe Garreau, son président.

Cet ingénieur d’une cinquantaine d’années est un ancien de Supelec. « J’ai démarré ma carrière à l’agence spatiale européenne avant de rejoindre le groupe qui s’appelait alors Satimo en 1992 ». Une société dont il a pris la présidence en 2008. « Comprenez bien que l’instrumentation de mesure est nécessaire pour tester tous les produits intégrant des antennes, que ce soit les voitures, les avions ou même les téléphones portables ! » précise l’ingénieur, que je sens passionné par son métier et désireux de faire partager cette passion.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

TRADER : jouez les statistiques économiques !

La publication du PIB US… du chômage ou encore des stocks de pétrole provoquent très souvent de brusques variations intraday...

Vu la rapidité des mouvements en question (quelques minutes), il est théoriquement impossible d’en profiter manuellement, dans l’instant…

Pourtant, notre spécialiste Mathieu Lebrun y parvient, et cela réussit plutôt bien au portefeuille de son service de trading : découvrez vite son secret pour en profiter
______________________

Le groupe a changé de dimension en 2008 en jetant son dévolu sur l’Américain Orbit/FR. De sorte que MICROWAVE VISION est la holding qui détient Satimo et la filiale américaine. « Cette opération nous a permis de renforcer nos positions dans le domaine de la défense et l’automobile. De plus, Orbit est très présente aux Etats-Unis et en Inde, pays sur lesquels nous étions peu implantés » ajoute Philippe Garreau. Rares sont les PME françaises qui peuvent rivaliser en termes de rayonnement international avec MICROWAVE VISION.

Le groupe a quatre sites de production à travers le monde : deux en France, un à San Diego pour la fabrication de mousses absorbantes et un à Tel Aviv pour la réalisation de grands systèmes mécaniques.

Autant dire que le chiffre d’affaires est très international avec par exemple 44% réalisé aux Etats-Unis, 35% en Asie et 21% en Europe. De sorte qu’il se pose inéluctablement des problèmes de parités de change. « Un euro plus fort comme actuellement peut nous coûter du chiffre d’affaires lors de la consolidation. Nous réalisons également 50% de nos achats en euro » prévient Philippe Garreau.

L’homme n’a pas sa langue dans sa poche à l’heure où bon nombre de dirigeants bottent en touche sur ce genre de sujet. Evidemment, cet effet de change a pesé défavorablement sur les résultats du premier semestre qui ont été une vraie déception.

Le résultat opérationnel de MICROWAVE est ressorti en recul de 66% à 0,3 million d’euros, faisant ressortir une marge opérationnelle de 1,5%. Le tout avec un chiffre d’affaires en progression de seulement 1% à 19,6 millions d’euros (mero). « L’activité a été décevante dans le spatial qui représente 51% de notre chiffre d’affaires. Notre chiffre d’affaires a reculé de 11% en raison de report de commandes militaires américaines » précise le patron du groupe qui a du émettre un profit warning.

Il ne table désormais plus que sur une marge opérationnelle annuelle de 8% contre une hausse à deux chiffres attendue. « Je maintiens ces prévisions » me déclare-t-il lors de notre déjeuner — qui a tout de même duré quasiment deux heures !

L’action vient de perdre 14% en moins de quinze jours en raison de cet avertissement sur résultats. Sa chute est de 37,5% depuis le 1er janvier, ce qui rend quelque peu dépité mon interlocuteur qui ne partage pas ce pessimisme ambiant alors que les contrats se multiplient pour le groupe et que les relais de croissance sont nombreux. Comme par exemple, les scanners corporels, très utilisés dans les aéroports sur lesquels MICROWAVE VISION se positionne.

La société est saine avec un gearing nul, ce qui peut laisser la porte ouverte à des opérations de croissance externe. Avant de quitter Philippe Garreau, je lui demande à quoi lui sert la Bourse en ce moment. Sa réponse est lapidaire : « Actuellement à pas grand-chose… ».

Peut-être a-t-il d’autres idées en tête alors qu’il ne détient que 7% du capital… Mais les pistes, que ce soit par exemple un LBO*, n’ont pas été évoquées. La Bourse justement ? L’action est revenue à des cours attractifs avec un PER de 7 et une VE/ROC de 4,5. Il n’y a plus grand-chose à perdre sur ce dossier selon moi qui offre un rendement de 5,2%. Attention toutefois à la faible liquidité sur l’action. Il s’est échangé 8 000 titres sur les cinq dernières séances…

NDLR: retrouvez tout l’historique des analyses de MICROWAVE VISION de Eric ici

 

 

* Décryptage : LBO
LBO est un terme anglo-saxon qui signifie Leverage-Buy-Out. Il s’agit d’un montage juridico-financier pour désigner un rachat d’entreprise en ayant recours à un fort endettement bancaire.

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

3 commentaires pour “MICROWAVE VISION, un pari sur l’avenir ?”

  1. […] que je trouvais très prometteur récemment suite à ma rencontre avec le management (mon analyse est ici), doit publier son chiffre d’affaires neuf mois la semaine […]

  2. […] 21 octobre dernier, je vous ai présenté Microwave Vision (FR0004058949), l’un des principaux fabricants mondiaux de systèmes de tests et de mesures d’antenne […]

  3. […] Vous vous rappelez que je vous ai présenté cette société il y a quelques mois comme étant peut-être un pari sur l’avenir. […]

Laissez un commentaire