Mettez le MACD dans votre boîte à outils !

Rédigé le 18 août 2008 par | Apprendre la Bourse Imprimer

On peut dire, sans prendre le risque de se tromper, que l’année 2008 sera à coup sûr à marquer d’une pierre blanche. Les conséquences macro-économiques de cette crise devraient se poursuivre et s’amplifier sur 2009, voire au-delà. Les marchés financiers connaîtront donc de nouvelles déprimes, même si pour l’heure, l’ambiance est plutôt à l’accalmie.

Comme l’ensemble des ménages hexagonaux, en plein préparatifs pour les fêtes de fin d’année, le marché parisien s’est lui aussi mis un peu au calme à l’approche de Noël, période appelée communément, « la trêve des confiseurs ». L’origine de ce terme remonte au Moyen Age. Peu avant Noël, selon les recommandations de l’Eglise, les combats guerriers étaient suspendus. C’est ce à quoi nous assistons depuis deux semaines maintenant sur le marché avec un calme tout relatif.

Dans ce type de configuration, où le marché a tendance à rester flat, les opportunités sont rares. Alors, profitons de ce répit pour voir ensemble un élément technique et graphique que vous pourriez utiliser dans vos opérations de trading, si toutefois ce n’est pas encore le cas.

Le MACD, un indicateur à prendre en compte avant chaque opération

Il y a plusieurs manières d’utiliser et d’exploiter les informations et signaux qui sont donnés par l’indicateur MACD ; comme par exemple les divergences, le croisement de la ligne de signal, le franchissement de la ligne zéro, ou encore l’utilisation de figure chartiste (canal par exemple) sur l’indicateur lui-même. Il existe une autre manière, toute simple, d’utiliser le MACD, qui ne demande pour cela aucune maîtrise particulière de l’analyse technique, ou de connaître des formules mathématiques plus ou moins complexes.

Initiez, vos positions dans le même sens que le MACD

En effet, lorsque vous ouvrez une position sur le marché, regardez toujours si l’indicateur technique de tendance, le MACD, est orienté dans le même sens de votre anticipation. Autrement dit, si vous voulez acheter, regardez si le MACD est orienté à la hausse, et inversement si vous souhaitez prendre une position vendeuse. Initiez donc vos positions toujours dans le même sens que l’indicateur. Cette simple règle technique respectée, vous évitera :

– soit une invalidation, avec des cours qui évoluent dans le sens opposé de votre anticipation ;

– soit de voir les cours temporiser en faisant du surplace et résister à la hausse ou la baisse selon le sens que vous anticipez.

Prenons un exemple simple avec le graphe de Vallourec

Vallourec

Le titre a lourdement chuté au cours des derniers mois avant de se stabiliser au-dessus du niveau situé à 67.80 euros. Un premier rebond a permis au titre de remonter jusqu’au seuil des 91 euros, avant que les vendeurs renvoient les cours à la baisse vers le support à 68.70 euros.

Durant toute cette première phase, l’indicateur de tendance, le MACD, s’est retourné à la hausse et a poursuivi sa progression. Sur le second test du support, le MACD, a à peine fléchi durant la phase de correction. La bonne tenue du MACD montrait la faiblesse du flux vendeur. Depuis, les cours ont rebondi une seconde fois sur le support. Le titre se trouve à présent à proximité de la résistance à 91 euros.

Graphiquement, c’est la zone idéale pour passer vendeur si on anticipe un retour du titre vers les 68.70 euros. En principe, les forces vendeuses se déchaînent plus facilement sous les résistances. Nous voyons par ailleurs, que la moyenne mobile à 50 jours, dont la pente est baissière, bloque et fait également pression sur les cours. Nous pourrions penser aisément que nous avons ici les conditions réunies pour initier une position vendeuse, qui aurait de grande chance de réussir. Or… méfiance !

En effet, avant de vendre bêtement, regardons l’orientation du MACD qui, dans le cas présent, continue de progresser à la hausse. Par ailleurs, le potentiel de hausse de l’indicateur n’est pas épuisé. Ces seuls éléments devraient nous éviter de trader à la baisse sur ce titre. Car le MACD, orienté à la hausse, montre que les flux acheteurs sont toujours présents et dominants par rapport aux vendeurs.

Même si le mouvement de hausse semble stagner à l’approche de la résistance des 91 euros, les vendeurs sont moins nombreux et doutent sur leur capacité de renvoyer les cours à la baisse. La probabilité que les cours résistent à la pression vendeuse, comme nous le constatons actuellement, restera élevée tant que le MACD ne se retournera pas à la baisse. Lorsque le MACD se retournera à la baisse, ce sera alors le signal que les forces vendeuses redeviendront dominantes.

Si vous décidez de vendre le titre malgré tout, vous prenez le risque soit de voir les cours poursuivre leur remontée vers la résistance, voire la dépasser (vous serez alors invalidé) ; soit de voir les cours stagner sur les niveaux actuels. Si vous voulez vraiment vendre, alors vendez une autre valeur que celle-ci, dont le MACD est baissier. Ce qui augmentera votre probabilité de faire un meilleur trade. Enfin, il vous reste une autre possibilité, c’est de suivre mes conseils dans 100% warrants !

Bons trades !

Mathieu Lebrun

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire