Mer d’huile pour le CAC

Rédigé le 22 juillet 2016 par | Analyses indices, Cac 40, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Mer d’huile. Marée étale. Pas de brise. Voilà le résumé de la météo des plages pour le CAC 40 en cette fin de semaine.

La semaine dernière, l’indice parisien cotait 4 354 points. Ce matin, il ouvre dans les mêmes eaux, soit 4 360 points quand je rédige ces lignes. Un énorme contraste avec les variations en tous sens qui se télescopaient les semaines précédentes.

Le vaisseau CAC a affalé les voiles et se retrouve encalminé. Situation qui durera tant qu’elle durera… Comme le timonier, nous n’avons d’autre option que de scruter le ciel espérant un signe qui annonce un coup de vent !

Bon, j’arrête ici les allégories de marin d’eau douce pour partager ma vue du CAC à court terme. En vue long terme, on surfe toujours dans un canal baissier (le canal gris sur le graphique ci-dessous).

160722_CAC40J

Les prix se situant maintenant proches de la résistance de ce canal, j’éviterai soigneusement de prendre des initiatives à la hausse tant que cette résistance tient.

L’indicateur d’inertie Stochastique Momentum Index (SMI) arrive également en zone de survente (pastille jaune) : nous sommes, maintenant, clairement positionnés dans une zone de vente.

En examinant la dynamique du CAC d’un peu plus près à l’aide de l’unité de temps « 2 heures », deux zones de résistance apparaissent à proximité immédiate des cours.

160722_CAC402H

Il s’agit de l’oblique rouge (R sur le graphe ci-dessus), mais aussi d’une résistance intermédiaire marquée par le segment bleu (R’). La zone de résistance marquant une vente potentielle à court terme se situe actuellement entre les segments bleu et rouge, soit le triangle jaune sur le graphe.

Conclusion

Comme pour l’unité de temps journalière, le SMI du « 2 heures » est en zone de surachat (pastille jaune). En cas de renversement dans les zones de surachat, alors que le CAC aborde des zones graphiques de vente en vues journalière et « 2 heures », nous devrions voir une impulsion baissière se développer. Ceci, bien entendu, en cas de validation des signaux du SMI.

Pour l’instant, rien de particulier à noter. Ce n’est pas encore le moment de monter au bastingage. Le CAC se situe entre deux eaux ! Je résume :

Enfin, pour se rendre compte de la pertinence du SMI, j’ai ajouté des petites flèches rouges ou vertes sur les prix et sur l’indicateur. Si vous utilisez cet indicateur, ou tout autre indicateur de la classe des stochastiques, gardez bien en tête que ces derniers sont fiables quand le marché évolue en range, mais fortement déconseillés quand le marché part en tendance ou pire, en squeeze.

Si vous n’avez pas de système ni d’outil pour déterminer dans quel type de marché vous intervenez (range, tendance, impulsion…) vous pouvez toujours visionner le webinaire d’introduction au système de trading que j’ai mis au point.

Bon vent ! Heu, pardon, bon weekend !

Gilles

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire