Ce n’est tout de même pas un petit missile nord-coréen qui va gâcher la fête

Rédigé le 29 novembre 2017 par | A la une, Toutes les analyses Imprimer

missile nord-coréen Pyongyang finance bourseLe tir d’un missile nord-coréen – qualifié d’intercontinental par Pyongyang –s’abîmant une fois de plus au large du Japon n’aura pas fait frissonner Wall Street très longtemps. En effet, les Etats-Unis étaient trop occupés par la commission sénatoriale pour adopter la Tax Reform. Cela ouvre la voie à un vote favorable de la Chambre des représentants ce jeudi même.

Euphorie sur les indices US

Cela explique en grande partie l’euphorie affichée par le Russel 2000 (+1,5% à 1 536). L’indice a pulvérisé d’une douzaine de point son précédent record. Le S&P500 et le Dow Jones (+1,1% à 23 836) ont été dopé par les propos de Jerome Powell estimant qu’il ne faut pas abuser des réglementations contraignantes dans le secteur bancaire. Le futur patron de la Fed de New York, qui succédera à Bill Dudley, démissionnaire, devrait donc être très « à l’écoute » des doléances des sherpas de Wall Street.

 

Jay Powell : le nouveau président de la Fed qui ne changera rien

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire