Méfiez-vous des « bons » tuyaux de vos collègues !

Rédigé le 11 février 2015 par | Apprendre la Bourse, Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

On commence par une innocente discussion autour de la machine à café et on finit par investir sur LA prochaine merveille de Wall Street. À tort ! Comme le démontre la recherche scientifique* que nous analysons aujourd’hui. Les bons tuyaux de vos collègues vous feront surtout sous-performer en bourse.

café au travailDes gens se marient au travail, d’autres y cherchent des idées d’investissement. Je ne dispose pas de statistiques sur les mariages entre collègues, mais j’ai bien lu une récente étude* académique sur les performances des investissements influencés par des collègues de boulot. C’est bien gentil de papoter autour de la machine à café, mais suivre de tels tuyaux n’améliore en rien la qualité de vos investissements.

Sur une période de 12 ans, les chercheurs ont analysé plus de six millions de transactions à la Bourse d’Oslo réalisées par 92 264 individus affichant la même adresse professionnelle. Les employés d’entreprises cotées en Bourse ont été écartés de cette étude car leurs investissements sont évidemment influencés par les actions ou les stock options qu’ils peuvent recevoir dans le cadre de leur travail.

Les enseignements de cette recherche sont très intéressants. Tout d’abord, lorsqu’un investisseur s’aperçoit que de plus en plus de ses collègues achètent des actions durant un mois donné, l’investisseur en question a 41% de chances de plus d’investir lui aussi en bourse.

Encore plus fort : lorsque ses collègues sont plus nombreux à acheter la même action, ce même investisseur a 195% de chances de plus d’acheter lui aussi cette action. Dommage : les investissements qui sont fortement influencés par les collègues ne sont, en effet, pas du tout ceux qui génèrent les meilleures performances.

En outre, les interactions sociales sur le lieu de travail encouragent souvent des investissements dans des entreprises actives dans le même secteur que celui dans lequel les investisseurs en question travaillent. Bravo donc pour la diversification sectorielle.

Une autre erreur, très fréquente elle aussi, revient à ne pas se protéger contre une future perte de revenus, en investissant largement dans des actions de son propre employeur. Si ce dernier fait faillite, non seulement les salaires disparaissent, mais les actions ne vaudront plus rien.

Conclusion : des collègues peuvent se passer des conseils en matière de diversification ou de protection, mais aussi transmettre de fausses rumeurs, voire provoquer l’imitation de mauvaises décisions. Autour de la machine à café, mieux vaut s’en tenir au café… Les rumeurs, le feeling, les tuyaux et « on-dit » sont de toute façon une mauvaise manière d’investir sur les marchés. La rigueur, les études, la recherche scientifique, la stratégie ont par contre permis de générer 91,8% sur le marché américain depuis 2013, en n’investissant que sur des valeurs du S&P500. Mais cette méthode est applicable sur le marché français, européen et aussi compatible avec votre PEA. Cliquez ici pour en savoir plus !

* L’étude mentionnée dans cet article, et bien d’autres encore, peuvent être consultées en vous enregistrant sur notre page spéciale “Agora”.

Mots clé : - -

sylvainfrochaux
sylvainfrochaux
Directeur de la recherche chez Straight from The Lab

Sylvain Frochaux est le directeur de la recherche chez Straight from The Labet fondateur de Solution ORION© (https://ra113.infusionsoft.com/go/so/Agora/). Il est surnommé par ces pairs le « Japonais blanc » de la finance, en raison de son caractère jusqu’au-boutiste et de son parcours de vie.

Après des études brillantes à HEC Lausanne (où il finit premier de sa volée, avec notamment une thèse de master en économétrie financière), il se dirige vers le Japon pour y effectuer son doctorat. De retour en Suisse, il devient responsable de l’analyse financière et de la recherche académique pour le quotidien financier L’Agefi.

En 2009, il quitte le journalisme pour créer le groupe Straight from The Lab (https://ra113.infusionsoft.com/go/sftl/Agora/) qui a pour objectif de rendre accessible, aux investisseurs privés, les dernières recherches en finance. En 2013, après trois ans de recherche, il lance avec son équipe le service Solution ORION© (https://ra113.infusionsoft.com/go/so/Agora/), une solution d’investissement basée exclusivement sur l’analyse scientifique des marchés. Unique en son genre, cette stratégie fournit aux investisseurs un portefeuille clé en main, avec une garantie de performance (minimum 50% en cinq ans).

Toutes les études mentionnées dans les articles signés par Sylvain Frochaux peuvent être consultées en vous enregistrant sur la page commune des Publications Agora et de Solution ORION© (https://ra113.infusionsoft.com/go/so-agora/Agora/).

Laissez un commentaire