Mark Fields, le patron de Ford, vient de se faire éjecter… en plein subprime du secteur automobile

Rédigé le 22 mai 2017 par | Big caps, Statistiques et données macro Imprimer

Le taux de progression des prêts automobiles s’effondre littéralement aux États-Unis, passant en moins de 10 mois d’un taux de création de +8,7%/an à +3,6% (divisé quasiment par 3 donc)… tandis que le taux de défaut (retards de paiement ou cessation pure et simple) dépasse les 24 Mds$. Cela représente 2% de l’encours qui était de 1160 Mds$ à fin 2016, et et ce taux est en accélération rapide.

Autre phénomène marquant, la masse de prêts « subprime » et même « deep subprime » (27,5 Mds$ en 2016) s’est avérée supérieure à celle des prêts immobilier à haut risque (22,8 Mds$) au 4ème trimestre 2016, ce qui témoigne d’une saturation du marché qui pousse les constructeurs à courir tous les risques pour déstocker et éviter d’annoncer des mesures de chômage technique et des licenciements.

Ford vient de franchir le pas et  d’annoncer une réduction de 10% de ses effectifs dans le monde, soit -20.000 salariés (on vient d’apprendre que le CEO, Mark Fields, vient d’être éjecté de son fauteuil par le conseil d’administration).

siege ejectable

Mais c’est General Motors, via sa filiale crédit qui semble la plus « à risque » avec un encours de prêts auto de 750 Mds$.

Après l’éclatement des subprime immobiliers il y a 10 ans… nous hésitons entre l’éclatement des subprimes auto… ou ceux étudiants pour savoir qui fera dévisser le marché.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “Mark Fields, le patron de Ford, vient de se faire éjecter… en plein subprime du secteur automobile”

  1. Que pensez-vous de Tesla leur ventes ne sont elle pas bidouiller ? Merci

Laissez un commentaire