Nouvelle preuve de l’enfumage du marché par Mario Drug-hi.

Rédigé le 27 octobre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Jeudi dernier, notre bon Docteur Shoot (j’ai nommé Mario Drug-Hi, le directeur de notre très chère BCE) nous a bel et bien enfumé avec la même abondance d’une  « soirée mousse » à Ibiza : je l’entend encore prononcer très distinctement cette phrase « le quantitative easing mis en place en février a soutenu le rythme du crédit – qui est en expansion – et participe activement au soutien de l’activité ».

Bon, cette phrase, il nous la ressert comme un mantra à chaque conférence de presse… sauf que cette fois, ce n’est plus audible et nous ne pouvons plus nous abstenir de la dire mensongère, preuves à l’appui.

Selon les dernières donnés communiquées par la BCE, ni le crédit aux entreprises, ni le crédit aux ménages ne progressent : la croissance de la masse monétaire M3 reste inchangée en septembre et il n’y a pas le moindre signe de frémissement du d »but d’une reprise de la consommation (+1,1% de crédits en rythme annuel après +1% en août) malgré des taux zéro et l’injection de 60Mds€/mois par le fameux « QE ».

Alors évidemment, vous pourriez objecter que  la masse « M3″progresse de +4,9% en rythme annuel… sauf qu’elle s’est contractée le mois dernier (bonjour l’effet dopant du « QE » !) tandis qu’elle progressait à un rythme plus soutenu en début d’année (dans l’attente du « QE »).

Et si « M3 » affiche encore +4,9% alors que le crédit à l’économie est en panne (l’immobilier frémit à peine), qu’est-ce que cette pseudo hausse reflète concrètement… sinon l’usage de cette manne monétaire pour alimenter plus de spéculation sur les actifs financiers ?

 

 

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire