Après le discours de M. Draghi, concours de « qui sortira la plus grosse réévaluation de cours » chez les analystes

Rédigé le 26 octobre 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Depuis la semaine dernière, trois chocs frappent désormais les valorisations boursières : le « QE bis » promis par M. Draghi,  jeudi dernier, la 6ème baisse des taux directeurs chinois en 1 an et un « QE 4 infinity & beyond » de la FED qui se profile pour 2016. Dès lors, tous les verrous psychologiques ont sauté, les vagues d’euphorie imbéciles submergent le territoire du bons sens et s’écarte de toutes méthodes classiques d’évaluation des actifs boursiers.

En d’autres termes, il n’y a plus de limites, plus de frontières ultimes, le zéro des taux monétaires devient le corolaire de l’infini des valorisations boursière.

Au lendemain des très bons résultats de Google (US02079K1079 GOOG) et d’Amazon.Com (US0231351067 AMZN), s’annonce un déchainement de surenchères concernant leur objectifs de cours respectifs.

Piper Jaffray rehausse Google/Alphabet de 723 à 812 $ (soit +12,3%), Nomura de 800 à 875 $ (+9,4%), Raymond James de 720 à 790 $ (+9,8%), Sun Trust de 770 à 850 $ (+10,4%) … et RBC Capital coiffe tous ses petits camarades au poteau avec un objectif de 880 contre 750 $ (+17,3%).

Pour Amazon, Piper Jaffray y va encore plus gaillardement que sur Google avec un relèvement de de 650 vers 800 $ (+23%), Raymond James anticipe 745 contre 640 $ (+16,4%), tandis que Sun Trust, vraiment « petit joueur » passe de 550 à 625$ (+13,64 % même si le titre cote déjà 605$).

Mots clé : - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire