Mario Draghi contente tout le monde

Rédigé le 21 juillet 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

Hier, la BCE et surtout les commentaires de Mario Draghi étaient le grand rendez-vous attendu.

Si d’un côté le président de la BCE a mis en lumière la faiblesse de l’inflation par rapport aux objectifs de l’institution, laissant supposer que le QE allait d’étendre, le marché a surtout retenu que le QE serait rediscuté à l’automne. Tonalité moins accommodante qu’escomptée par certains économistes après ses propos « reflationnistes » du mois dernier. Mais rien de grave cependant : il y en avait pour tous les goûts, pour ceux qui y voyaient un resserrement potentiel à venir (l’euro s’est envolé) et pour ceux qui ont compris que les liquidités allaient continuer de pleuvoir pour essayer de relancer l’inflation.

La réaction sur les marchés a surtout été visible sur l’Eurodollar, avec une parité de retour au-delà des 1,16$ en cette fin de semaine. Sur les indices, la tendance est restée indécise. D’un côté les indices européens se sont retournés à la baisse dans l’après-midi, Dax en tête (la nouvelle envolée de la monnaie unique ne faisant pas les affaires de nos gros exportateurs européens). Mais rien de brutal non plus.

Le CAC40 n’a par exemple clôturé qu’à -0,30%… mais sous ses plus-hauts de la semaine dernière. Seul le franchissement des 5 250/5 260 points permettrait de viser le haut de canal descendant journalier (5 280/5 295 points). A l’inverse, sous les 5 165 points, le risque baissier serait relancé vers les 5 135 points dans un premier temps.

CAC Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Outre-Atlantique, la prudence a globalement dominé à Wall Street après les récents records. Le procureur Robert Mueller (en charge d’investiguer autour des liens potentiels entre la Russie et l’équipe de campagne de Donald Trump) ayant en outre indiqué avoir élargi son enquête aux transactions financières du nouveau président.

Au niveau corporate

En Europe, les équipementiers automobiles étaient à l’honneur dans l’Hexagone ce matin en réaction à leurs publications trimestrielles, avec des fortunes diverses en termes de réaction de marché.

Du côté des changements de recommandations de brokers

Philippe a présenté son livre sur BFM Business

 

Mots clé : - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire