NEWS 3130: Des marges trop faibles pour Baccarat

Rédigé le 5 avril 2013 par | Mid et Small Caps Imprimer

Baccarat (FR0000064123), le spécialiste des articles en cristal haut de gamme, a renoué timidement avec les bénéfices l’an dernier avec un résultat net symboliquement dans le vert à hauteur de 0,05 million d’euros contre une perte de 2,1 millions d’euros l’an dernier. Le résultat opérationnel passe de son côté de 3,2 millions d’euros à 2,2 millions d’euros, ce qui fait une rentabilité opérationnelle de l’ordre de 1,4%.

Rien de génial pour un groupe de luxe quand on connaît les marges normatives du secteur.

A noter que le gearing n’est plus que de 3% contre 51% l’an dernier suite à une augmentation de capital assez contestée. Le flottant reste faible avec la Société du Louvre à 66,5% et Catteron Partners à 22%…

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire