Les marchés saluent une guerre commerciale « moins pire que prévu » (mais c’est une guerre, bon sang !)

Rédigé le 18 septembre 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

guerre commerciale Chine Etats-UnisLes marchés accueillent avec soulagement (c’est de l’humour) la mise en place de 10% de surtaxe douanière sur 200Mds$ de produits d’importation chinois dès le 24 septembre car le taux de 25% avait longtemps été brandi.

Mais Donald Trump a précisé que le montant des taxes sera relevé à 25% au 1er janvier si Pékin ne revient pas en rampant et en implorant le pardon américain à la table des négociations.

Représailles chinoises

Car de négociations commerciales, il n’en est plus question du côté chinois. Le ministère du Commerce de l’Empire du Milieu a indiqué que Pékin n’avait désormais plus d’autre choix que de riposter.

Pékin s’est engagé à mettre en place des taxes visant 60Mds$ de produits d’importation en provenance des Etats-Unis.

La Chine mesure très bien à quel point les surtaxes vont affecter le pouvoir d’achat des ménages : Wall Street pourrait très vite envoyer un signal d’alerte à Donald Trump car 70% de la croissance américaine repose sur la consommation… mais pour l’heure, c’est le « moins pire que prévu » qui justifie l’évolution positive des marchés.

Donald Trump serait bel et bien prêt à se tirer une balle à 200 Mds$ dans les deux pieds

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - -

Laissez un commentaire