Les marchés obligataires impactés par les salaires

Rédigé le 2 février 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

marchés obligatairesLe NFP de janvier vient de sortir et il ne laisse pas les marchés obligataires indifférents. En effet, le 10 ans US se tend à 2,820%. Le 30 ans pulvérise la barre des 3% (à 3,05%).

Emploi, salaire et chômage

L’économie américaine aurait généré 200 000 nouveaux emplois durant le mois dernier. C’est d’ailleurs très proche de l’anticipation de Wall Street avec +190 000. Jusque-là rien de bluffant.

Mais les opérateurs réagissent à l’accélération des salaires qui atteint +0,3% (+9 cent par heure à 26,74$) et s’établit à +2,9% en rythme annuel.

Le taux de chômage reste inchangé, au plancher à 4,1%.

Les places européennes ne réagissent pas au rebond du dollar

Pas de réaction sur les places boursières européennes (ancrées à -1,2%) malgré le rebond du dollar vers 1,2465 (contre 1,250/€ ce matin) qui devrait soulager la tension.

Anticipation du repli sur le Dow Jones

Le problème, c’est que le Dow Jones est anticipé en repli de -170 à -200 points. Si cela se confirme, il enfoncera les 26 000… pas fameux pour conclure cette semaine compliquée.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire