Bill Gross aura raison bien plus tôt qu’il ne le pense au sujet des marchés obligataires

Rédigé le 10 janvier 2018 par | Trading, Bourse Imprimer

marchés obligatairesLes nuages s’accumulent sur le front des taux et des marchés obligataires.

Bill Gross voit le rendement des T-Bonds US atteindre 2,8% avant fin 2018. Personnellement, j’aurais dit avant fin janvier. En effet, nous sommes déjà à 2,59% ce mercredi 10 contre 2,45% il y a une semaine. Et les Chinois menacent de ne plus acheter de bons du Trésor US.

Les connaissant, cela fait déjà des semaines qu’ils ont arrêté d’en acheter, après avoir raccourci les maturités ces dernières années. Le « court » rapporte bien plus depuis 1 an et conclu des SWAPS de gré à gré via Hong Kong qui leur permettraient de réduire leur exposition de manière encore plus drastique.

Les gérants ne sont pas inquiets face aux marchés obligataires

Mais, pour l’heure, les gérants ne s’inquiètent pas encore outre mesure au sujet des marchés obligataires. D’après eux, il s’agit d’un ajustement technique – vu l’attraction exercés par les actions et tout ce qui s’apparente à du risque. Il serait prématuré d’y voir des anticipations inflationnistes !

Et 233 000Mds$ d’encours de dette sur la planète… ça « anticipe » quelque chose ou on prend peur tout de suite ?

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire