Restez à l’écart du marché

Rédigé le 2 juin 2015 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Après une hausse tirée par la fausse rumeur d’avancée du dossier grec lundi à la mi-journée, les marchés ont piqué du nez ce mardi matin.

La cause? L’échec apparent d’un mini-sommet impromptu organisé lundi soir à Berlin réunissant les dirigeants des institutions créancières de la Grèce ainsi que François Hollande et Angela Merkel. Sommet à la suite duquel Wolfgang Schaüble a déclaré qu’un « grexit » aurait des conséquences douloureuses – preuve que ce scénario est bien envisagé côté allemand…

A peine les indices franchissaient-ils les -1% de repli vers 10h30 ce matin qu’Alexis Tsipras prenait les vendeurs à contrepied en affirmant que « la nuit dernière, un plan complet et crédible a été soumis » aux créanciers du pays (UE, BCE et FMI).

Personne à la BCE (ou au FMI) n’a évoqué ni commenté ce plan alors que, dans le même temps, le vice premier ministre, Yannis Dragasakis, rappelait que « le gouvernement grec n’acceptera pas d’ultimatum et ne se soumettra à aucun chantage ».

Vous y comprenez quelque chose ? Nous non.

Mais il apparaît évident que n’importe quelle rumeur est susceptible de faire décaler le CAC 40 et l’EuroStoxx50 de 1 à 1,5% dans un sens ou dans l’autre en quelques secondes (seuls les robots peuvent suivre).

Restez à l’écart du marché, c’est une pure boîte à baffes !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire