La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Manutan : attention au retour de manivelle !

Par Gilles Leclerc17 Oct 2016

Manutan (FR0000032302 – MAN) publiera son chiffre d’affaires trimestriel mercredi, en after-hours.

Et, si vous voulez mon avis, ils ont intérêt à être plus que bons !

En effet, les précédents trimestriels avaient été bons… mais un peu moins que prévu. De plus, le groupe n’a pas daigné fournir d’objectifs chiffrés pour la suite de l’exercice. Il a botté en touche en déclarant qu’il était « confiant quant à sa capacité à activer ses leviers de développement et de rentabilité ».

Un véritable exercice de langue de bois dont je vous propose une traduction toute personnelle : « On n’a pas vraiment de prévisions, ou, en tout cas, on préfère ne pas vous les donner. Car elles pourraient décevoir. Ne vous inquiétez pas, on croise les doigts et on espère que cela va s’améliorer ».

Les brockers n’avaient pas vraiment apprécié ce flou artistique entretenu par la direction. Oddo avait alors révisé son objectif à la baisse, en le ramenant de 59 € à 57 €.

La zone des 57 € correspond d’ailleurs à une zone de résistance graphique majeure de long terme (rectangle rouge horizontal).

MAN

Cette résistance est en place depuis 2008. Et jusqu’ici, à chaque fois que le cours de Manutan l’a testée (petits rectangles bleus), la réaction des marchés a été immédiate : une baisse d’au minimum 30%. Baisse qui a envoie le cours rejoindre le support de la zone des 40 € (rectangle vert horizontal).

Actuellement, et comme les dernières fois lors du contact avec la résistance de long terme, la tendance à moyen terme est… haussière (canal oblique bleu).

Les prix sont donc au contact simultané de la résistance du canal haussier de moyen terme et de la résistance horizontale de long terme.

Pour passer cette double zone de résistances, il faudra donc de solides arguments lors de la publication de mercredi prochain pour que les investisseurs révisent leur sentiment à l’égard de la valeur.

Pourquoi ce commentaire à l’égard du « sentiment » des investisseurs ?

Tout simplement parce que depuis début 2014 (point « A »), les flux de capitaux mesurés par l’OBV (On Balance Volume) sont en constant retrait (flèche bleue pointillée en « A » et « B » sur l’OBV).

Autrement dit, non seulement la valeur intéresse de moins en moins les investisseurs, mais – et c’est particulièrement inquiétant – une divergence baissière est en formation sur les volumes. En effet, les points « A » et « B » qui sont au même niveau sur les prix alors que, dans le même temps, les investisseurs revendent régulièrement leurs positions (OBV).

Ma conclusion

A quelques heures d’une publication pour laquelle le groupe avait refusé de donner des objectifs, et alors que la valeur arrive au contact de deux résistances importantes et que les investisseurs sortent du dossier, conserver la valeur devient, à mon humble avis, pour le moins incertain. Au minimum, je vous conseille de sévèrement relever votre stop sur la position.

Techniquement, le signal de la correction interviendra en cas de retournement baissier de l’indicateur de tendance MACD (pastille verte). Auquel cas, la sanction sera au minimum un retour sur le support (segment vert) du canal haussier moyen terme, soit une baisse d’environ 10%.

Mais si l’on se réfère aux dernières tentatives de passage de la résistance de long terme, c’est une correction de 30% qui est la plus probable.

Et si ça passe ? Eh bien, j’attendrais un pull back sur la zone des 57 € pour éventuellement prendre une option à l’achat, avec pour objectif de long terme les 70 € (segment rouge horizontal correspondant au plus haut et au report d’amplitude). Et je dis bien « éventuellement », car pour ce faire, il faudra que le flux de capitaux redevienne positif et que le signal technique soit en béton.

Bonne semaine,

Gilles

photo auteur

Gilles Leclerc

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Voir les articles de Gilles Leclerc

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :