MANITOU toujours sous pression

Rédigé le 31 janvier 2013 par | Mid et Small Caps Imprimer

Souvenez-vous, le 6 décembre dernier nous avions fait le point sur MANITOU (FR0000038606), le spécialiste de la fabrication et la commercialisation d’engins de manutention. Le groupe, aux activités particulièrement cycliques, présentait une situation financière dégradée. Comme je vous le disais alors, « les éléments financiers, sans être inquiétants, ne militent pas pour une progression de l’action… » Pourtant, je vous affirmais malgré tout que l’action disposait tout de même d’un potentiel de progression de l’ordre de 10%.

Qu’en est-il aujourd’hui ? Eh bien figurez-vous qu’à l’heure où j’écris ces lignes, la progression du titre – depuis le 6 décembre 2012 donc –, atteint 11,5%. Et ce, même en tenant compte de la baisse de ce mercredi. Je ne suis pas devin mais je connais les marchés. Par conséquent, après un recul de 22% sur les six derniers mois en décembre dernier, il me paraissait évident que l’action était mûre pour un rebond. Cela étant dit, je dois vous avouer que je suis actuellement beaucoup plus dubitatif sur ce dossier. Je vais vous expliquer pourquoi…

Une situation financière toujours sous pression

Le chiffre d’affaires annuel, publié hier, montre une progression de 12%. C’est positif certes. Mais MANITOU est l’une des sociétés les plus cycliques de la cote – ses produits s’adressent notamment aux secteurs de la construction et de l’industrie. De fait, et de part son implantation encore trop européenne, la dernière partie de l’année s’est révélée difficile pour le groupe.

En effet, au quatrième trimestre – sur fond d’effondrement de l’Europe du Sud (-22%), compensée en partie par l’Europe du Nord (+12%) ou encore par l’Amérique du Nord (+40%) – le chiffre d’affaires s’est contracté de 1%. Mais ça n’est pas ce qui m’inquiète le plus. Ce qui me pose vraiment problème, c’est la nouvelle révision à la baisse de la marge opérationnelle sur 2012. En juillet, dernier, la rentabilité opérationnelle escomptée avait été réduite de 5,5 à 5%. Et voilà maintenant que MANITOU réduit encore ses prévisions de 5 à 4% en raison d’alertes qualité sur certains composants-clés ! Et qui dit baisse de la rentabilité opérationnelle dit également baisse des multiples de capitalisation…

Il serait sans doute intéressant d’évaluer si la situation financière de MANITOU s’est améliorée mais je n’ai rien trouvé à ce sujet dans la communication du groupe… Rappelons toutefois que, sur les six premiers mois de l’année, la dette nette avait bondi de 86 millions d’euros à 147 millions d’euros en raison de stocks trop importants qu’il faut financer sans les avoir vendus. Que dire des perspectives pour 2013 ? Pas grand-chose. Le groupe n’a pas annoncé de guidances si ce n’est pour nous avouer que le chiffre d’affaires devrait rester stable. Pas de quoi pavoiser donc.

Alors que faire sur le titre ?

Franchement je ne suis pas très à l’aise actuellement avec ce dossier. Dans la mesure où les ratios restent assez élevés pour le secteur (PER de16 par exemple), je vous conseille de rester à l’écart de MANITOU. Soyez donc prudent avec ce dossier dont le newsflow ne plaide d’ailleurs pas en sa faveur.

Et, pour tout vous dire, comme je prévois une consolidation prochaine du marché parisien, je ne me bouscule pas pour revenir sur le titre au cours actuel.

_____________________Pour vous aider dans vos investissements______________________

« Pour moi, cela ne fait aucun doute : pour gagner de l’argent en Bourse, il faut viser les small, et surtout les mid caps. » Eric Lewin

La plupart des informations dont Eric dispose ne peuvent pas être diffusées dans les médias. Or ces analyses essentielles pourraient vous permettre de profiter des meilleures opportunités de marché et viser des plus-values exceptionnelles !

Aujourd’hui, Eric Lewin a décidé de lancer sa propre lettre confidentielle d’investissement pour VOUS faire profiter de ses informations en exclusivité.

Pour en profiter sans attendre : c’est ici !

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire