Mais où s’arrêtera donc la chute du pétrole ?

Rédigé le 18 mars 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Les marchés ont bien changé de physionomie en 6 ans !

Mais quel est donc le seul et unique point commun entre le 11 mars 2009 et le 18 mars 2015 (pour le 16 mars 2009 et 2015, cela fonctionnait aussi) ?

Eh bien, il s’agit tout simplement du cours du pétrole sur le NYMEX (cours spot) : un nouveau plancher annuel -et de 6 ans- vient d’être inscrit à 42,05$ (-3% par rapport à mardi, -18% depuis le 9 mars).

 Cela doit commencer à être très chaud pour de nombreux pays exportateurs de pétrole, et surtout les exploitants de pétrole non-conventionnels.

Pour une fois, j’étais d’accord avec Goldman Sachs en début d’année, et je l’avais réitéré dans une analyse détaillée la semaine dernière.

Graphiquement, c’est juste le scénario de l’horreur : avec la cassure des 43,5$ (-61% sur les sommets d’août 2013 à 112,2$), il n’y a plus aucun support avant 35$, sauf palier psychologique à 40$.

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire