La magie de Jerome Powell opère

Rédigé le 29 novembre 2017 par | Toutes les analyses Imprimer

Jerome PowellLe verbe de Jerome Powell aurait-il la même « magie » que celui de Ben Bernanke, M.Draghi, Janet Yellen ?

Depuis qu’il a pris la parole devant une commission sénatoriale du Congrès, le CAC40 renoue avec les 5 400. Les indices US, quant à eux, battent de nouveaux records absolus (le Dow Jones se retrouve au-delà des 23 900) et le S&P500 à plus de 2 620.

Boucle d’or ou le nouveau conte de la Fed

Jerome Powell brosse le portrait d’une économie « Goldilocks », avec un quasi plein emploi, mais sans tensions salariales alarmantes (pas de surchauffe décelable). Il plaide pour une attitude « souple » de la part de la Fed (comprendre laxiste). De plus, il estime que les problèmes de cyber-sécurité pourraient constituer la principale menace sur le système financier à l’avenir.

En ce qui concerne la Tax Reform de Donald Trump, il ne se mouille pas et avoue ne pas bien pouvoir en mesurer l’impact.

En ce qui concerne le dégonflement du bilan de la Fed, cela prendra 3 ou 4 ans. Mais Wall Street de son côté pense plutôt 8 ou 10… le temps qu’il aura fallu pour le faire passer de 880 à 4 500Mds$).

Jay Powell : le nouveau président de la Fed qui ne changera rien

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire