M6 : plus de 10% à gagner pour rattraper son retard sur TF1

Rédigé le 13 janvier 2010 par | Big caps Imprimer

Alors qu’une actualité foisonnante — départ du conseil d’administration de Patrick Le Lay et réorganisations en tout genre — a permis au titre TF1 de bondir en ce début d’année, son éternel rival, M6, affiche lui un bilan plus mitigé… mais cela ne devrait pas durer… bien au contraire. En effet, la petite valeur qui grimpe devrait combler son rattrapage sur TF1.

Deux titres, un destin boursier commun

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que la corrélation historique entre ces deux titres est des plus élevée. Pour preuve, le coefficient de corrélation entre les deux valeurs dépasse même les 0,70 depuis mars 2009 (je vous avais déjà parlé du coefficient de corrélation fin décembre au sujet de Metaleurope, nouvellement appelée Recyclex). Ce chiffre, extrêmement élevé, nous indique donc que tout mouvement sur l’un a de fortes chances de se répercuter sur l’autre.

Et justement, depuis le milieu du mois de septembre 2009, les deux valeurs consolidaient entre 10,50 euros et 13 euros pour TF1 et 16,50 euros et 18,80 euros pour M6. Or, la semaine dernière (du 04 au 08 janvier), TF1 a nettement accéléré en dépassant la borne haute de sa zone (progression de près de 8% depuis les 13 euros) tandis que, dans le même temps, M6 n’affichait qu’un gain de 2% depuis ses 18,80 euros. Dans ces conditions, il y a fort à parier qu’un rattrapage se mette en place sur M6… et ce très prochainement.

L’analyse graphique nous laisse anticiper un bond de 10% rapidement

Jetez un oeil sur le graphique ci-dessous. Que nous apprend-il ?

Graphique de M6

Tout d’abord, nous remarquerons la présence d’une ligne de tendance ascendante qui soutient la progression du titre M6 depuis mars dernier. Du côté des indicateurs techniques, le MACD évolue en territoire positif et reste au-dessus de sa ligne de signal, ce qui illustre la tendance de fond : haussière. De son côté, l’oscillateur RSI s’est tout juste retourné à la hausse et vient de franchir une résistance oblique. Tout semble donc indiquer qu’un beau mouvement se prépare.

Revenons-en à l’étude de la valeur en elle-même. A court terme, et comme je vous le disais précédemment, M6 évoluait depuis plusieurs semaines entre 16,50 euros et 18,80 euros. Notons que le niveau des 18,80 euros correspondait à la fois au retracement de Fibonacci de 50% du mouvement de baisse réalisé entre avril 2007 et mars 2009 et à la zone des points hauts atteints par le titre l’année dernière. Son franchissement, lundi dernier, n’en a donc que plus d’importance. Aussi, alors que cette résistance horizontale vient d’être cassée (vendredi dernier), le mouvement risque désormais de s’accélérer en direction des 21,20 euros.

Comment ai-je obtenu un tel niveau ? Eh bien c’est tout simple. Il s’agit de la projection de Fibonacci de 100% de la hauteur dudit range. De manière un peu plus pédagogique, pour passer de 16,50 euros à 18,80 euros, nous avons un delta de 2,30 euros qui représente une hausse d’environ 13%. Il suffit alors d’ajouter ces 13% aux 18,80 euros pour obtenir notre cible à 21,20 euros. A noter enfin que, vu que ce niveau correspond aussi au retracement de 61,8% du mouvement baissier entamé en avril 2007, il aura par la suite une portée cruciale.

Mais bon, pour le moment nous n’en sommes pas là : il y déjà plus de 10% à prendre avant d’en arriver à ce seuil clé !

En résumé soyez réactif face aux signaux avancés

Pour revenir au thème sous-jacent de cet article, vous trouverez toujours au sein d’un secteur donné (que ce soit au niveau français, européen ou à l’échelle mondiale) certaines valeurs qui vous donneront des signaux avancés.

Mettez-les à profit pour anticiper les mouvements à venir d’un autre titre du même secteur. Il existe des centaines de cas comme celui que je viens d’évoquer. Par exemple, dans les secteurs de la finance, Axa avec son homologue néerlandais Aegon, ou encore Dexia avec KBC. En associant ce filtre réalisé en amont aux outils d’analyse technique traditionnels, vous augmentez vos probabilités de succès. Elargissez donc votre champ de vision pour profiter de ces décalages sectoriels. Réagissez vite, ils sont le plus souvent de courte durée.

…Donc : ne tardez donc pas trop sur M6 !

Mots clé : - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire