LVMH ne peut s’offrir le luxe de décevoir la Bourse mardi soir

Rédigé le 8 octobre 2018 par | Actions, Big caps, Indices, sociétés et marchés Imprimer

LVMHC’est LVMH qui ouvrira demain soir le bal des publications trimestrielles, avec ce gros questionnement concernant la vigueur de la demande chinoise cet été.

Une croissance de 10% est anticipée, à peine plus faible les 11% constatés au deuxième trimestre 2018, car les vrais problèmes qui se profilent ne se sont pas encore matérialisés.

Pékin pourrait :

Fin de cycle pour LVMH ?

LVMH a peut-être atteint le sommet de la vague avec une accélération des ventes aux Etats-Unis (dont a beaucoup profité le secteur bagagerie/maroquinerie) car la réforme fiscale a surtout profité aux plus riches.

LVMH n’a pas le droit de décevoir, car les valorisations intègrent déjà des hypothèses de croissance exponentielle… potentiellement trop optimistes pour la période 2019/2021.

Enfin, il y a ce consensus écrasant de 100% en faveur de l’achat ou de la conservation du titre !

Selon Datastream, 68% des analystes sont à l’achat et 32% sont à conserver, avec un objectif de cours moyen de 325€, soit environ 15% de plus que les cours actuels (282€ ce 8 octobre).

Attention : la marge de sécurité par rapport au support majeur des 279€ est désormais quasi nulle !

Des taux à 3,5% ? Même pas le commencement d’un problème pour Wall Street !

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire