LVMH : un léger ralentissement de la croissance qui peut coûter cher

Rédigé le 10 octobre 2018 par | Actions, Indices, sociétés et marchés Imprimer

LVMH (FR0000121014-MC) vient d’ouvrir la saison des résultats trimestriels et de dévoiler ses comptes au titre de la période juin-septembre. Le titre de la dépêche AOF me semble bien en résumer la teneur, avec un « ralentissement moins marqué que prévu de la croissance (sur ladite période) ».

Avec ça, vous pouvez voir soit le verre à moitié vide, soit le verre à moitié plein. La croissance, c’est bien, mais le terme « ralentissement » n’est en revanche pas vraiment une bonne nouvelle…

Concrètement, le géant du luxe a enregistré une croissance organique de 10% au troisième trimestre, contre 13% au premier et 11% au deuxième. Un nouveau repli est à attendre pour 2019, mais il appartiendra à la direction de communiquer sur ce point quand elle commentera cette publication et ajustera (ou pas) les perspectives au titre de l’année prochaine.

En attendant, les investisseurs n’ont pas l’air d’apprécier. C’est le moins que l’on puisse dire… Ce qui m’interpelle de prime abord, c’est que le « coup » du « c’est moins mauvais que prévu, alors c’est bon, on monte », refrain joué à longueur de publications ces derniers trimestres, ne semble plus fonctionner.

Je pense qu’il faudra suivre cela de près, pour tenter de savoir si nous sommes en train d’assister à un revirement « psychologique » du marché qui pourrait caractériser le bal à venir des publications.

Maintenant, concernant LVMH, je pense que si l’action ne se reprend pas immédiatement, deux signaux négatifs seront validés. L’un de court terme, l’autre de long terme.

Graph du cours de Bourse de l'action LVMH

Cliquer sur l’image pour agrandir

L’action LVMH joue au billard depuis le printemps

Depuis le printemps dernier (point « A »), LVMH a en quelque sorte perdu sa tendance. L’action joue au billard entre une résistance (le rectangle horizontal rouge) qui se situe vers les 310€ et un support intermédiaire (« S-I ») autour des 280€. Ces mouvements sont typiques d’un marché qui évolue sans tendance et en « range ».

Dès début septembre (point « D »), j’attirais d’ailleurs votre attention quant à un risque de consolidation sur ce support et les signes de faiblesse récurrents donnés par l’action. Je vous incitais surtout à faire preuve de la plus grande prudence sur ce dossier dans la mesure où « la zone des 310 / 315€ (semblait) infranchissable ».

Maintenant, attention ! Le support intermédiaire « S-I » semble en effet en danger, et en cas de confirmation de la cassure en clôture journalière une accélération baissière en direction du prochain support (le support « S », le rectangle horizontal vert) qui correspond aux reports d’amplitude (les flèches verticales oranges) est à prévoir. Soit une baisse supplémentaire de 10%.

Des supports en danger

Le deuxième signal négatif qui pourrait se valider est celui d’un support de (très) long terme qui jusqu’ici était garant d’une tendance haussière. Pour bien l’apprécier, je vous propose ce graphique en vue mensuelle :

Graph du cours de Bourse de l'action LVMH

Cliquer sur l’image pour agrandir

La tendance était (fortement) haussière depuis 2016 (canal bleu) et son support est aujourd’hui malmené. S’il venait à casser, LVMH délivrera un signal négatif, perdra sa tendance haussière et devrait passer en mode « range » ou consolidation sur une échelle long terme.

Personnellement, si l’action confirme en clôture les signaux négatifs qui viennent d’être mentionnés, je n’envisagerai l’achat que si la valeur retombe sur le support de la zone de support des 240€.

Bonne séance à tous,

Gilles

Les entreprise de services du numérique (ESN) sous pression à la Bourse de Paris

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Mots clé : - -

Laissez un commentaire