Lundi 12 septembre : jouez les bancaires

Rédigé le 12 septembre 2011 par | Big caps Imprimer

___________________________________________

Responsable du service Levier7, un service de trading sur les Turbos ___________________________________________

Philippe vous le disait vendredi dernier : passez à l’achat sur les bancaires et ayez un peu d’audace ! Non, nous n’avons pas perdu la tête. Je vais aujourd’hui compléter son analyse car je partage pleinement son point de vue : il faut jouer le rebond des bancaires.

Attendez une minute, je ne me place pas au niveau macro, ni politique, ni à long terme et j’essaye de me boucher les oreilles quand j’entends des rumeurs délirantes. Je regarde juste mes graphiques, les dernières valorisations et j’en conclus qu’il y a un excellent potentiel de rebond à jouer.

Pourquoi ? D’abord parce que le secteur bancaire européen a été MASSACRE ces dernières semaines, jusqu’à l’excès. La dégradation de la dette américaine a plus affecté les banques européennes qu’américaines ! Toutes les rumeurs, parfois absurdes comme les problèmes de liquidités de l’Allemagne, ont été le prétexte à cette violente correction. Si bien que certaines valeurs bancaires sont revenues au niveau de leurs plus-bas de mars 2009, voire à des plus-bas historiques !

Le secteur bancaire va devoir faire face à de forts mouvements et à des risques importants. Donc de l’audace oui, il vous en faudra pour les jouer ; mais le potentiel de gain est important (raison pour laquelle d’ailleurs j’ai acheté des calls sur certaines bancaires dans mon service).

_______________________________Pour vous aider dans vos trades________________________________

Les Cobras supplantent les BRIC : c’est maintenant que vous devez investir !

La crise de la dette risque d’avoir de sévères conséquences sur votre épargne : sur votre assurance-vie, sur vos actions ou encore sur votre livret d’épargne que vous pensiez si sûr !

Une solution pourrait compenser ce chaos avec 324% de gains à la clé pour votre portefeuille ! Il suffit de vous positionner dès maintenant sur les prochains émergents – appelés COBRAS.

Découvrez vite où se trouvent ces véritables pépites dans une vidéo exceptionnelle.Pour la visionner, cliquez ici –  sans oublier de brancher le son de votre ordinateur !

____________________________________________________________________________________________________

Un mot du fondamental : le pire est intégré J’aimerais d’abord vous dire un mot de la valorisation des valeurs financières. Certes, les risques sont importants. Quand nous étions à 4 100 points, le marché intégrait peu les risques concernant les dettes souveraines ; aujourd’hui sous les 3 100 points – et à ces niveaux sur le secteur bancaire – je pense, comme Philippe le disait, que des catastrophes (des faillites quasiment !) sont déjà intégrées dans les cours. Au moins à court terme.

Certaines valeurs ont perdu 60 à 70% en moins de six mois et les risques de récession sont toujours aussi menaçants. La faillite de la Grèce est comme déjà intégrée dans les cours des bancaires. Alors oui, aujourd’hui, je revendique avec Philippe ma vision contrarienne : j’étais baissier sur les bancaires quand le CAC était à 4 100 points. Là, je fais preuve de bon sens et je pense qu’il est l’heure d’acheter.

Cela ne veut pas forcément dire que le secteur n’ira pas plus bas. Mais au moins il a, ne serait-ce que fondamentalement, un potentiel de rebond significatif. En plus, j’ajoute deux autres éléments sur le fondamental. D’une part, les achats de dirigeants se multiplient sur le secteur ces dernières semaines ; d’autre part, quand on regarde les valorisations par rapport aux titres américains par exemple, je ne serais pas surpris qu’il y ait des rapprochements sur le secteur dans les prochains jours.

Récemment, nous avons eu une fusion entre deux banques grecques. Demain cela pourrait concerner des banques allemandes, françaises ou italiennes par exemple – voire attirer des intérêts des Etats-Unis ou de la Chine étant donné ces niveaux de valorisations.

Nous sommes sur des supports importants en hebdo Passons maintenant au graphique du secteur bancaire européen – Philippe vendredi dernier, regardait le secteur bancaire français – pour mieux visualiser les niveaux importants que vous devrez surveiller les prochaines semaines.

Tout d’abord, l’évolution en données hebdomadaires :

Graphique: valeurs bancaires

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

De 2007 à 2009, la chute a été vertigineuse et nous a ramené sur des plus-bas historiques à un niveau de 87 points.

Après une première phase de hausse, de mars à octobre 2009, le secteur a commencé à sous-performer par rapport aux indices, pour finalement perdre près de 50% entre février et ce début septembre.

Nous avons réagi ces derniers jours, proche d’un niveau à 120 points qui correspond à un support de février et mars 2009.

La divergence sur le RSI est validée : rebond en vue ! Zoomons sur le graphique journalier maintenant pour y voir plus clair :

Graphique: valeurs bancaires

Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Depuis février, comme vous le voyez, nous nous situons sous une oblique baissière sur le secteur européen – c’est d’ailleurs ce qui a relancé à chaque fois les intérêts vendeurs.

Mais depuis fin juillet, nous nous en sommes fortement éloignés avec l’accélération baissière en Europe. Ce type de capitulation a ramené le secteur proche de ses plus-bas historiques, pour finalement faire deux plus-bas consécutifs en divergence haussière sur le RSI à 14 jours ces dernières semaines.

En d’autres termes, nous étions dans l’excès à court terme et l’indicateur ne suivait clairement plus cette baisse. Au contraire, le RSI nous indiquait cet excès sur les prix et commençait à progresser. Cette divergence a été validée désormais et commence à se concrétiser sur les prix.

Le rebond à court terme devrait donc s’accélérer rapidement en direction des 150 points, puis surtout des 166 points dans les prochaines semaines sur le secteur.

Ce niveau des 166 points est l’ancien plus-bas de juillet dernier, mais aussi de juillet 2009 (à 3 points près). C’est un niveau de résistance très important désormais à court terme, et il coïncidera dans les prochains jours avec l’oblique baissière en place depuis février. Ce n’est qu’une fois à l’approche de ce niveau des 166 points que vous commencerez à prendre des bénéfices car nous pourrions buter contre celui-ci, au moins dans un premier temps…

Mots clé : - -

Sebastien Duhamel
Sebastien Duhamel

2 commentaires pour “Lundi 12 septembre : jouez les bancaires”

  1. […] Mais si, il faut jouer le rebond des bancaires ! Mais regarde les niveaux !! On est au même niveau sur la SocGen qu’en […]

  2. […] 2011. J’envisageais alors un rebond significatif et je vous disais, le 12 septembre : “Jouez le rebond des bancaires“. L’indice était autour de 120 points et a rebondi sur les 118 pour aller […]

Laissez un commentaire