LUCIBEL et le Wi-Fi 2.0 : des LED et du web

Rédigé le 25 juillet 2017 par | Actions, Mid et Small Caps Imprimer

Et si le Li-Fi (Light Fidelity) était l’avenir du Wi-Fi (Wireless Fidelity) ? C’est en tout cas ce que pense Frédéric Granotier, P-DG de Lucibel (FR0011884378). Si je vous ai déjà parlé de cette boîte, lors de son IPO notamment, je me rends compte que je ne vous ai pas encore présenté son business.

Le Li-Fi Lucibel, l’Internet par la lumière ?

Même s’il est encore tôt pour le clamer haut et fort, je pense toutefois qu’il faut garder un œil attentif sur ce secteur émergent. Pourquoi ? Tout simplement parce que la technologie Li-Fi pourrait tout simplement révolutionner l’Internet sans fil… même s’il n’a pas vocation à remplacer le Wi-Fi mais plutôt à le compléter.

Internet par la lumière avec une simple ampoule LED… C’est, à peu de choses près, d’une simplicité enfantine. Et on compte déjà de nombreux avantages à cette alternative au Wi-Fi. D’abord, elle n’émet pas d’ondes électromagnétiques, elle n’est donc pas nocive pour la santé. Ensuite, sa vitesse de transmission serait 100 à 150 fois plus rapide que les technologies actuelles. Et, enfin, réputé pour l’heure inviolable, ce réseau ne peut pas être piraté…

Pour Frédéric Granotier, P-DG de Lucibel : « Cette technologie est une sérieuse alternative au Wi-Fi. Clairement, ses perspectives sont plus que réjouissantes. Pour nous, spécialistes de systèmes d’éclairage LED, ce sera évidemment un puissant relai de croissance. »

Un potentiel haut débit

Encore balbutiant, le marché est pourtant coiffé d’un potentiel de croissance très haut débit – on parle de 88% par an jusqu’en 2023 ! Et, point intéressant, Lucibel est en bonne place pour profiter de ce futur essor : « Nous avons d’ores et déjà des prototypes qui tournent chez Nexity, la SNCF ou encore Microsoft. »

Bref, comme je l’ai dit à celui que j’ai connu à l’époque où il travaillait avec Charles Beigbeder chez Poweo (fournisseur de gaz et d’électricité), je pense que Lucibel est un « call Li-Fi ». Et il me l’a bien confirmé par un « c’est une bonne expression Éric… »

Malgré tout, il faudra attendre encore un peu avant de pouvoir vous connecter sous l’un des nombreux réverbères que compte de votre ville. Ne nous emballons donc pas trop vite. Laissons au secteur le temps de se développer et de prouver sa pertinence. Comme le dit l’adage, rien ne sert de courir, il faut partir à point – d’autant que nous manquons de recul sur la question pour le moment. C’est en tout cas le genre de secteurs que je garde à l’œil dans Mes Valeurs de Croissance.

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Un commentaire pour “LUCIBEL et le Wi-Fi 2.0 : des LED et du web”

  1. Rien ne sert de s’emballer sur le LIFI en effet le retour d’expérience du WIMAX qui devait supplanter le WIFI le prouve bien..

Laissez un commentaire