L’obligataire se reporte sur les actions

Rédigé le 17 février 2016 par | Actions, Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Tbond 160217Après une séance d’hésitation, hier, avec la réouverture de Wall Street, le CAC repart de l’avant en ce mercredi. La reprise amorcée en fin de semaine dernière se poursuit et Wall Street est attendu dans le vert cet après-midi.

Une mèche haute sur l’obligataire

L’hypothèse que nous avancions alors d’une mèche haute sur l’obligataire s’est confirmée depuis (cf. cercle noir sur le graphique du TBond) et, par le principe des vases communiquant, les capitaux sortant de ce segment refuge se reportent sur les actifs à risque (indices actions donc en priorité).

Tenez, en parlant non pas de vases-communiquant mais des corrélations intermarchés, Gilles vous donne aujourd’hui un très bon outil pour surveiller et anticiper les prochaines évolutions du CAC 40. Dans son article, vous explique comment, en surveillant l’EURUSD, vous allez pouvoir piloter vos positions sur le CAC.

Le marché profite du rebond du pétrole

Le marché est soutenu par le pétrole qui rebondit sur la rencontre entre le ministre iranien du pétrole et ses trois homologues de l’OPEP, mais aussi de bonnes publications corporate.

On pense ici à Crédit Agricole (FR0000045072) qui bondit de plus de 10% après l’annonce d’une vaste opération de réorganisation, et à Schneider Electric qui a publié des comptes supérieurs aux attentes. A l’inverse, Total est pénalisé par la cession de 0,7% de son capital annoncée par Groupe Bruxelles Lambert (la société GBL étant l’un des actionnaires historiques de Total).

Dans le reste de la cote parisienne, Nexity (FR0010112524) s’inscrit parmi les plus fortes hausses du SRD après avoir publié de nouveaux résultats record. A l’inverse, Bic est en queue de peloton, plombé par l’annonce du départ du Directeur Général et surtout par une anticipation de baisses des marges pour cette année. Pourtant, la société choye ses actionnaires et verse un dividende extraordinaire de 2,50€, ce qui porte le dividende total à 6,2€.

Ce qu’il faut surveiller

Sinon, quelques statistiques à surveiller cet après-midi comme le PPI (important pour jauger l’inflation), les chiffres dans l’immobilier (permis de construire et mises en chantiers) ou encore l’évolution de la production industrielle. Ensuite et surtout, on aura en focus le compte-rendu de la dernière réunion de la Fed (celle des 26 et 27 janvier dernier) ; l’enjeu de ces « minutes » étant évidemment de jauger dans quelle mesure le début d’année chaotique des marchés peut impacter le calendrier de normalisation de la politique monétaire de la Fed.

Nouveau service quotidien

Au fait, vous recevez à La Bourse au Quotidien-Pro ? C’est mon nouveau service avec un conseil quotidien pour profiter des opportunités de marché. Suivez-moi ici dès demain !

Mots clé : - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire