L’inflation gagne aussi le marché de l’art

Rédigé le 26 février 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Le chiffre d’affaire des maisons d’enchères a explosé de +26% en 2014 pour franchir le cap historique des 15 Mds$… mais quelles sont les « tendances lourdes » derrière ces chiffres ?

Les ultra-riches tentent par tous les moyens de diversifier leurs actifs : les artistes contemporains s’arrachent des cotes multimillionnaires.

Des toiles ou sculptures adjugées à 10 M$ ou plus deviennent monnaie courante  (125 oeuvres en 2014 soit quatre fois plus qu’il y a dix ans )  et 1.680 enchères ont dépassé le million de $ : c’est classique quand les marchés financiers sont à l’unisson.

Mais ce sont surtout les ventes de pierres précieuses à plus de 1 million de Dollar − et à chaque fois très au-dessus des estimations − qui constituent la « nouveauté ».

Il y a un véritable appétit dévorant pour les actifs tangibles… et très facilement transportables.

Les ventes de pièces d’or font également ressortir des primes élevées… de l’ordre de 5 à 10%, mais « on » continue de nous expliquer que c’est un placement sans intérêt et sans aucun avenir.

Ah, ces ultra-riches sont décidément de vrais idiots !

 

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “L’inflation gagne aussi le marché de l’art”

  1. […] Les ventes de pièces d’or font également ressortir des primes élevées… de l’ordre de 5 à 10%, mais « on » continue de nous expliquer que c’est un placement sans intérêt et sans aucun avenir.  […]

Laissez un commentaire