Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


L’Inde : entre vol pour un développement forcé et une précaution contre le prochain krach (2/2)

Rédigé le 5 janvier 2017 par | Gold, OR / GOLD Imprimer

Hier, nous avons vu comment l’Etat indien organisait la modernisation à marche forcée du pays en démonétisant le cash et obligeant sa population à passer par le système bancaire… ce qui, au-delà d’une forme de vol de la population, pourrait bien se traduire par une accélération de la modernisation de l’économie et permettre à l’Inde de venir concurrencer la Chine.

Mais il me semble que l’on peut aussi analyser la situation de manière beaucoup moins reluisante et optimiste. La prochaine étape, qui est d’ailleurs déjà en train de se mettre en place, nous en donne une indication.

Etape n°2 : confisquez l’or

La première étape concernait les billets de banque.
La deuxième étape pourrait-elle concerner l’or ?

Lorsque le gouvernement indien a annoncé la démonétisation des billets, les Indiens se sont rués vers l’or. Historiquement l’or (les bijoux) constitue pour les Indiens leur épargne, leur économie, leur richesse. En quelques jours à peine, l’or se vendait à plus de 2 800 $ l’once, alors que son cours officiel était d’environ 1 200 $ l’once. Cet article de Simone Wapler est limpide sur ce sujet. En effet, les Indiens s’empressent d’acheter de l’or en échange de leurs espèces. Les négociants en métaux précieux peuvent ensuite déposer les espèces en empochant une prime. Il s’agit là d’un autre type de décote opéré sur la valeur nominale des espèces. L’or n’a pas davantage de valeur mais vos 2 800 $ valent seulement 1 200 $ (en équivalent roupie) lorsque vous achetez de l’or.

La confiscation de l’or est hélas fort probable et pourrait se manifester dès le début de 2017. Les autorités ont déjà menacé d’envoyer des agents publics aux domiciles des particuliers pour leur faire déclarer leur or car le métal précieux constitue une grosse partie du marché noir indien. Si ces menaces sont mises à exécution, il faut s’attendre à des ventes massives d’or. Les foyers indiens détenant environ 11% des réserves d’or mondiales, l’impact baissier sur le marché de l’or serait énorme !

Cette mesure de confiscation de l’or des ménages indiens, si elle avait lieu, rentrerait de plus tout à fait dans le plan mondial d’aspiration de l’or par les Etats (et notamment les pays émergents). Les ventes massives d’or physiques par les Indiens profiteraient en effet aux grandes puissances émergentes pour achever de se constituer à bon prix des réserves d’or énormes. Celles-ci ont pour but d’asseoir leur puissance dans le futur système monétaire international qui ne sera pas centré sur le dollar comme monnaie de réserve.

Que cela signifie-t-il pour le cours de l’or à court terme ?

XAU

Actuellement en tendance fortement baissière (qui s’apparente même à une descente aux enfers depuis l’élection de Trump et la hausse des taux d’intérêt réels), le cours de l’or pourrait encore souffrir :

  • Si la mesure du gouvernement indien est mise en place dès janvier dans la foulée de la suppression des billets, l’or plongerait directement vers le très fort support à 1050 $ (flèche verte), poursuivant son rythme baissier actuel.
  • Si le gouvernement indien met en place la confiscation d’or d’ici quelques mois, laissant un peu de répit à la population, l’or rebondirait d’abord vers la résistance des 1 200 $, une zone importante ayant déjà fait l’objet de rejets par le passé (ronds rouges) et également passage d’une droite oblique descendante tracée en noir. Le scenario serait ensuite une chute vers 1050 $ (flèches bleues).

Ceci n’est qu’une possibilité. Peut-être que Modi ne s’attaquera pas à l’or de ses citoyens… Mais je préfère vous avertir que ce danger plane sur le cours de l’or à court terme.

A plus long terme, la reprise de l’inflation et la mise en place de la monnaie hélicoptère restant des probabilités fortes, il n’y a guère de doute que le futur de l’or sera brillant.

Je vous souhaite une excellente année 2017, bien que je doute qu’elle soit très sereine.

Gaël Deballe

Mots clé : -

Gaël Deballe
Gaël Deballe

Mon nom est Gaël Deballe. Cela fait plus de 10 ans que je suis actif sur les marchés financiers. Je suis initialement ingénieur Supelec, avec une formation complémentaire universitaire en économie générale et gestion de l’entreprise.

Pendant longtemps, j’ai travaillé dans le secteur de l’électricité, en France et en Suisse, notamment dans le trading d’électricité. En parallèle, je me formais sur les marchés financiers avec une prédilection pour les stratégies sur options. Et puis, un jour, je me suis senti près à lâcher mon « boulot confortable » et à me lancer, à vivre de mon trading. Ce que j’ai fait.

Par la suite, j’ai créé un site dédié aux stratégies de rendement sur options (et autres stratégies) : http://zen-option.com/ et je propose régulièrement des formations sur les options. Passionné de voyages, de nature, de plongée, de découvertes et de finances, j’ai pu changer l’orientation de ma vie et vivre de mes revenus obtenus grâce aux options… où que je sois dans le monde !

J’ai également suivi une formation d’anticipation politique auprès du « Laboratoire Européen d’Anticipation Politique », un think tank européen qui base ses travaux sur la « méthode d’anticipation politique ». Ce think tank est, par exemple, à l’origine du concept de « crise systémique » et travaille à analyser la géopolitique et la géostratégie de l’Europe avec le reste du monde. Les participants essayent d’anticiper l’avenir en imaginant toutes sortes de scénarios. Ce fut passionnant et cette formation m’a permis d’apprendre à « voir plus loin », à « imaginer l’avenir », les scénarios possibles.

Voici mon parcours… d’où je viens, comment je me suis formé.

Alors, quand les Publications Agora m’ont contacté, pour vous proposer mon savoir-faire et mon expérience sur les options, j’ai évidemment dit oui. Et quand, après l’avoir rencontré, Jim Rickards m’a proposé d’être son « analyste France » pour ses services… vous pensez bien que j’ai sauté sur l’occasion !

Cela fait un moment à présent que je suis les analyses de Jim. Cet homme est brillant, passionnant. Il a une vision complexe de la manière dont fonctionne le monde, les institutions ; il connaît les interconnexions entre marchés ; il connaît la géopolitique, la géostratégie… C’est un visionnaire, lucide. Et comme moi, il aime les stratégies sur options. Je suis donc ravi de travailler avec lui chaque semaine sur les scénarios qu’il envisage et vous proposer des trades sur options concrets pour jouer ses idées.

Vous pouvez retrouver les analyses de Jim Rickards et mes stratégies dans Alerte Guerre des Devises, Trades Confidentiels  et Intelligence Stratégique.

Je vous souhaite de bons trades,
Gaël Deballe

Laissez un commentaire