L’heure de la correction n’a pas encore sonné !

Rédigé le 12 mai 2009 par | Big caps Imprimer

Aujourd’hui, j’ai choisi de m’intéresser à notre CAC40 national sur du (très) court terme, puisque j’ai pris un graphique intraday — en 120 minutes exactement.

En effet, à l’heure où la question du jour semble être : « poursuite du rebond ou bien phase corrective ? »et non plus « phase corrective ou reprise de la tendance baissière ? »… Cette dernière interrogation semble même s’effacer au profit de la suivante : « rebond majeur ou retournement haussier ? ».

Faisons donc le point.

Dans un agenda toujours chargé en statistiques, publications de résultats ou autres nouvelles macroéconomiques… Dans des marchés qui, certes, reprennent des couleurs mais où règne pourtant toujours une forte incertitude… Dans une conjoncture qui paraît vouloir se voiler la face sur de sombres réalités… Dans un contexte où le fantasmagorique semble avoir lui aussi son mot à dire… je me plais à me plonger dans mes graphiques et mes ratios, puisque c’est l’anarchie la plus totale, et elle seule, qui garde le dessus.

Alors, contre toute attente, peut-être, le pessimiste que j’ai souvent été préfère aujourd’hui continuer de jouer la hausse. Du moins, dans l’immédiat.

C’est pour cette raison que je vous présente un graphique intraday en 120 minutes :

Graphique du CAC 40

Un décompte certes discutable, mais… En partant logiquement du point bas du 9 mars dernier, plusieurs décomptes elliottistes semblent théoriquement possibles. J’ai opté pour celui qui me paraissait le plus probant. Cependant, quel que soit celui envisagé, ils parviennent tous à la même conclusion : il devrait manquer au moins une vague de hausse au sein dudit rebond, justement !

Aussi, c’est la raison pour laquelle je choisis de jouer la poursuite du rebond sur le court terme.

Que nous disent les indicateurs ? Sur une base journalière, les deux indicateurs principaux donnent un avis mitigé : si le RSI montre un signe de faiblesse relative, dans sa zone de surachat, le MACD, lui, reste positif et bien orienté, au-dessus de sa ligne de signal. Du côté des moyennes mobiles, il reste une sérieuse marge avant celle à 21 périodes, toujours ascendante.

Là encore, des facteurs qui plaident plutôt en faveur de mon scénario haussier.

Mes pronostics La correction initiée ce lundi devrait rester limitée par le palier des 3 200pts. Ce niveau correspond a une zone de soutien regroupant les ratios de retracement de 38,2% et 50% de la dernière vague de hausse (notée vague iii sur le graphique) ainsi qu’à la projection intraday de 138,2% de la dernière jambe de baisse.

Par la suite, et tant que les 3 100pts (niveau clé correspondant notamment aux overlaps des vagues (1) et i sur le graphique ainsi qu’au gap du 30 avril dernier) ne sont pas nettement enfoncés, une reprise haussière est attendue en direction des prochains objectifs situés d’abord sur les 3 430pts puis sur le seuil majeur des 3 500 pts en extension. Et tout cela, avant d’envisager la phase de digestion corrective attendue. [Ndlr : c’est en jouant cette stratégie que Marc s’est par exemple positionné sur le turbo call 2915C Cap Gemini le 15 avril, pour le revendre le 5 mai sur un gain total de +61%. Il est en position sur d’autres call en ce moment, pour continuer à profiter du rebond. Pour appliquer la stratégie complète de Marc, continuez votre lecture…]

Scénario alternatif Le franc passage sous les 3 100pts invaliderait mon hypothèse de poursuite immédiate du rebond. Sous ce palier, j’attendrais alors une correction en direction du prochain fort support situé sur les 3 020pts (niveau correspondant, entre autres, au sommet de la grande vague I ainsi qu’au creux de la vague ii).

Sous ce support, il faudra attendre l’enfoncement des 2 845pts pour envisager une reprise de la tendance baissière de fond. Ce niveau étant une conjonction entre le retracement majeur de Fibonacci de 61,8% de la totalité du rebond actuel ainsi qu’au gap du 2 avril dernier.

Mots clé : - - - - - - - -

marc-dagher
marc-dagher

Laissez un commentaire