L’Italie, prochaine cible des investisseurs ?

Rédigé le 15 mai 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

« L’espoir vient incontestablement de l’Italie »…Italie malade de l'europe

Voici le nouveau Leitmotiv des stratèges, qui partent d’un constat imparable : l’Allemagne affiche une croissance de +1,8%, l’Espagne devrait afficher +2,8% (contre 2,3% en début d’année), la France « accélère » à +1,4%… et il ne fait aucun doute que cette vague vertueuse va bientôt déferler sur les côtes de l’Italie.

La configuration italienne est idéale. La croissance est en panne à +0,9% (ce n’est pas moi qui le dit, c’est la Commission Européenne) et l’inflation d’avril vient d’être publiée : elle s’élève à +1,9% (soit 100 points de plus que la croissance, c’est bon pour le pouvoir d’achat ça, mamma mia !). Pour tout arranger, le déficit budgétaire se dégrade… mais les taux à 10 ans sont à 2,35% (avec une croissance à +0,9% je le rappelle, cela fait une impasse dette/PIB de près de 150 points !).

Tant que nous observons ce genre d’état d’esprit qui relève de la « pensée magique » sur les marchés, comment voulez-vous que les indices boursiers corrigent ?

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire