Les ventes explosent, la dette ne fait pas le détail | La Bourse au Quotidien


Les ventes explosent, la dette ne fait pas le détail

Rédigé le 14 juin 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

Des gens font su shoppingSi nous ne devions mettre qu’un seul chiffre en avant ce jeudi, en dehors de toute considération relative aux éléments dévoilés par les banques centrales américaine et européenne ces dernières 24 heures, ce serait celui des ventes au détail aux Etats-Unis.

Elles ont progressé de 0,8% le mois dernier, soit une hausse deux fois plus importante qu’en avril, et même excluant la hausse des carburants, le score reste très élevé.

Les salaires ne suivent pas…

Les ventes au détail ont même explosé de 5,9% sur 12 mois, soit une progression sans précédent depuis un an, alors que les salaires n’ont augmenté que de 2,7 à 2,9% (tout au plus), c’est-à-dire d’à peine la moitié.

Problème : ce « gap » ne peut être comblé que par le recours au crédit et il est grand temps de calmer le jeu car l’encours de dettes portées par les ménages américains repousse les limites du connu depuis plusieurs trimestres.

Autant de postes à pourvoir que de demandeurs d’emploi aux Etats-Unis, une statistique discutable…

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

2 commentaires pour “Les ventes explosent, la dette ne fait pas le détail”

  1. j’aimerai connaître la méthode de calcul de l’indice de consommation ,la façon dont les produits sont pris en compte,par exemple est ce la somme dépensée pour l’achat ou est ce la quantité de produit acheté dans un cas on mesure de l’inflation dans l’autre on peut mesurer n’importe quoi si l’échantillonnage n’est pas bon.

  2. Bonsoir @ben,

    Voici une réponse à votre question : https://michelvolle.blogspot.com/2017/12/voir-clair-dans-le-calcul-des-indices.html?m=1

    Bonne lecture

Laissez un commentaire