Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Les ventes de logements neufs aux USA explosent. Mais pas de bulle !

Rédigé le 23 août 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Les ventes de logements neufs explosent de +31,5% en 1 an aux USA… mais pas de bulle !

On ne pouvait tout de même pas vous souhaiter une bonne fin d’après-midi sans préciser que la canicule ne se cantonne pas au territoire français.

Le dernier chiffre publié aux Etats-Unis trahit également une canicule dans le secteur immobilier puisque les ventes de logements neufs y ont explosé de +12,4% en juillet alors que les économistes anticipaient au contraire un recul de l’ordre de 2%.

Pour prendre pleinement la mesure du phénomène, sachez que les ventes s’envolent de +31,5% sur 12 mois, le prix médian des logements vendus grimpant à 294 600 (contre 279 000 $ il y a 1 an).

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que les primo-accédants sont encore moins nombreux qu’en juillet 2015… Mais vous le serez certainement beaucoup moins de découvrir que ce sont une fois encore les « 1% » qui sont les plus frénétiques à l’achat, cherchant à diversifier au maximum leur patrimoine, les rendements locatifs s’avérant supérieurs au taux délivré par les T-Bonds et les actions.

Tiens, au fait, voici en live un nouveau record absolu du Nasdaq à 5 276 points.

Quel rapport avec l’immobilier ?

Aucun… sinon qu’il s’agit également d’un actif financiarisé, gonflé à la fausse monnaie.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la lettre Pitbull

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter 

Laissez un commentaire